Partager

Fidèle a ses convictions, la plate-forme a organisé ce samedi 15 Juillet sa 3ème marche consécutive pour maintenir son « Non » au projet de révision constitutionnelle.

marche.gif

C’est près d’une dizaine de milliers de personnes qui ont répondu à l’appel du mouvement « An tè, a bana » pour montrer leur détermination à dire « Non » au projet de révision constitutionnelle.

Malgré une fine averse conjuguée à une forte présence sécuritaire, la mobilisation des partisans du Non était au rendez-vous.

© Afribone
Du 15 juillet 2017