Partager

Sur présentation du ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, le Conseil des ministres, réuni en session ordinaire, le 19 septembre 2018, a adopté le projet de loi portant loi de finances pour l’exercice 2019. En effet, au titre de l’exercice 2019, il ressort que les prévisions recettes budgétaires s’élèvent à 2 023 milliards 150 millions de FCFA contre 1 957 milliards 625 millions FCFA en 2018, soit une augmentation de 3,35%. Pour le même exercice, les dépenses s’élèvent à 2 410 milliards 400 millions de FCFA contre 2 330 milliards 778 millions de FCFA dans le budget de 2018, soit une augmentation de 3,42%. Mais à l’instar des précédentes lois de finances, le projet de budget 2019 présente un déficit de 378 milliards 250 millions de FCFA contre 373 milliards 153 millions de FCFA dans le budget de 2018, soit une augmentation de 3,78%. Il sera comblé en effet par les aides budgétaires extérieures et la mobilisation de l’épargne à travers les titres d’emprunts obligataires émis par le trésor
public.

L’indicateur du Renouveau du 27 Septembre 2018