Partager

L’ONG Jeunesse et développement (J&D) a officiellement lancé vendredi après-midi l’appel à candidature du programme d’insertion socio-économique des jeunes en situation difficile à travers les micros projets. Financé à plus de 400 millions de F CFA par Comic Relief à travers International Service, ce programme vise à appuyer 250 micros projets dans trois pays : Mali, Burkina Faso et Togo.

Lancé en 2004 pour une durée de 5 ans, le programme micros projet des jeunes en situation difficile entame cette année l’an III de son existence. C’est dans le but de sensibiliser davantage la population de l’existence du programme que l’ONG J&D a lancé publiquement cette année, dans la cour de l’Association malienne de lutte contre les déficiences mentales chez l’enfant (Amaldeme), l’appel à candidature du programme.

Pour être éligible, le candidat doit être un jeune (entre 15 et 25 ans) en situation difficile encadré par une structure d’appui aux jeunes et avoir suivi une formation professionnelle ou justifier d’une expérience pertinente dans le domaine choisi.

C’est un comité de six jeunes dont deux par pays, une fille et un garçon, qui est chargé d’analyser les dossiers et de sélectionner les micros projets qui répondent aux critères de sélection.

Le programme a pour but d’améliorer les conditions de vie des jeunes marginalisés à travers l’appui aux micros projets pour promouvoir leur réinsertion socioéconomique dans leurs communautés.

Selon Mme Ndiaye Fanta Traoré, la coordinatrice du programme, le programme permettra de promouvoir une approche centrée sur le jeune et le genre dans le cadre du travail avec les jeunes en situation difficile.

Le programme est mis en œuvre dans les 3 pays par des structures que sont l’ONG Jeunesse et développement (Mali), Fondation pour le développement communautaire (FDC) et Association pour un développement entretenu à la base (Togo). Une équipe de coordination basée à l’ONG J&D coordonne la mise en œuvre du programme.

Créé en 1993 J&D a plusieurs programmes. Le programme micros projets des jeunes en situation difficile en fait partie. Moussa Gadio, assistant du programme, a informé que J&D, dans sa troisième année, a appuyé 121 micros projets dans les trois pays.

Sidiki Doumbia
(stagiaire)

21 mai 2007.