Partager

Le week end dernier, à la suite de leur conférence de section, le Rassemblement Pour le Mali (RPM) en Commune III du district de Bamako a jeté son dévolu sur le Professeur Kalilou Ouattara pour défendre ses couleurs au compte des joutes du 24 Novembre et 15 décembre prochains. Un médecin chevronné au cœur large, Prof. Ouatarra jouit d’une grande respectabilité à l’hôpital du Point.G et chez les populations de la CIII.

En commune III la bonne santé du parti du ‘’Kankélétigui’’ fait légion. Pour preuve, lors des dernières élections présidentielles, couronnées par la victoire éclatante du candidat Ibrahim Boubacar Kéita, elle a été la commune pilote du district de Bamako, en matière de score engrangé par IBK, un score qui frôlait les 100% dès le premier tour.

C’est pourquoi, dès l’annonce des dates des élections législatives, la section RPM de la CIII fut l’objet de nombreuses courtisaneries. Notamment par des partis alliés ou membres de la Coalition Mali d’abord. Mais, soucieux de maintenir le dynamisme amorcé par ce parti dans cette commune difficile, les responsables de la section III RPM sous la clairvoyance de son président, l’ex deputé Ibrahim Bomboté ont decidé de porter leur choix sur une candidature interne. C’est ainsi que l’unanimité fut dégagée sur la candidature du Prof. Kalilou Ouattara, premier Secrétaire à la Santé, à la Solidarité et à l’Action sociale du Bureau Politique National du RPM, secrétaire générale de la sous section du Point G.

Un grand homme de la médecine

Sage, avec ses 64 printemps vécus, Professeur Ouattara est un nom bien connu de l’Hôpital du Point G. Une structure qu’il a servi avec dévouement au niveau des services de l’Urologie durant presqu’une quarantaine d’années. Depuis l’acquisition de son doctorat en PH.d en Urologie chirurgicale du prestigieux institut de Kiev (Ukraine). Il a fondé sa réputation dans la prise en charge des malades urinaires.

Depuis 2003 Prof. Ouattara est Coordinateur des chirurgiens de l’Hôpital du Point G avant d’être Président de la Commission Médicale d’Etablissement du même Hôpital, d’où il siège au Conseil d’Administration.

Grande sommité de la médicine nationale, il est membre de la Commission Nationale d’Attestation des Enseignants du Supérieur. Ce n’est pas tout, il est aussi Coordinateur National chargé de la formation en chirurgie de la FO, de la création des Unités de traitement de la FO au niveau des 8 Hôpitaux régionaux du Mali, de la supervision des activités des équipes expatriées dans le domaine de la FO.

Sur le plan international, le prochain candidat du RPM en CIII est CONSULTANT INTERNATIONAL –Il apporte son expertise aux Ministères de la santé de différents pays de la sous- région dans le domaine de mise en œuvre des politiques et programmes de la santé de la reproduction et particulièrement l’animation des campagnes de traitement chirurgical de la fistule obstétricale et de formation en chirurgie de la fistule obstétricale. C’est un nom bien connu dans les registres des organismes des Nations Unies comme l’UNFPA, l’OMS, l’USAID…

La candidature de ce personnage qu’est Professeur Kalilou Ouatarra, donnera un nouveau souffle au paysage politique local et pourquoi pas national.

Moustapha Diawara

08 Octobre 2013