Partager

L’ONG One World UK Mali, en collaboration avec le PNUD, Oxfam Novib et l’Ambassade des Pays-Bas dans notre pays, a procédé au lancement du Projet d’éducation citoyenne et de monitoring des élections Mali 2013 (PEME) le jeudi 27 juin 2013 à l’hôtel Laïco El Farouk. Comptant 4 Composantes principales, cet ambitieux programme est déjà financé aux 4/5èmes.

La cérémonie d’ouverture a enregistré la présence de plusieurs personnalités dont Moussa Faye, directeur associé d’Oxfam Novib, Mme Too, de l’Ambassade royale des Pays-Bas au Mali et le Dr. Touré Aïssa Haïdara, Coordonnatrice d’One Word UK au Mali.

Le Projet Peme compte tout d’abord une Composante Education Citoyenne, qui a pour objectif de renforcer le taux de participation des populations aux scrutins et de permettre aux groupes cibles prioritaires, comme les jeunes et les femmes, d’accéder à l’information et au débat public pour mieux peser, grâce à leur vote, sur les orientations majeures du pays.

La composante Monitoring des Elections, quant à elle, permettra de collecter, d’analyser et de diffuser les informations sur le déroulement du scrutin, avec un large recours aux nouvelles technologies de l’information et des communications (NTIC), afin de garantir la crédibilité, la fiabilité et la transparence, en collaboration étroite avec le Réseau Apem. 1000 observateurs seront formés et déployés dans tout le pays pour faire remonter les informations sur le déroulement du processus électoral.

La composante Quartier Général va réunir toutes les initiatives-clés de la société civile malienne pour faciliter le partage d’informations, renforcer la collaboration entre acteurs dans la gestion du processus électoral et encourager la synergie dans les actions de communication et de monitoring du processus électoral.

La composante Monitoring des Médias renforcera les capacités des journalistes, des radios comme de la presse écrite et audiovisuelle, et organisera une veille sur la couverture médiatique, pour assurer une gestion plus éthique et plus professionnelle des informations durant tout le processus électoral. Elle s’efforcera de permettre un accès équilibré aux médias pour tous les acteurs politiques, car 50 journalistes et 40 radios de proximité seront mobilisés, pour animer au moins 25 émissions thématiques.

Ramata Diaouré

11 Juillet 2013