Partager

Processus de paix au Mali : ‘’Il faut avancer très vite dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger’’ dixit Jean-Pierre Lacroix

Le sous-secrétaire des Nations Unies pour les opérations de maintien de la paix Jean Pierre Lacroix a bouclé la semaine dernière une visite de travail de cinq jours (du vendredi 31 août au mercredi 5 septembre) dans notre pays.
Au cours de son séjour, il a animé un point de presse à la base opérationnelle de la MINUSMA à Sénou pour faire le point sur l’application de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger.

Jean-Pierre Lacroix a insisté sur la nécessité d’accélérer la mise en œuvre de l’Accord. Selon le diplomate français, cette demande est plus qu’un vœu du Conseil de sécurité, c’est une interpellation à l’endroit de tous les signataires de l’Accord, mais surtout, les parties qui ont été pointées du doigt par le denier rapport indépendant des Nations Unies sur le processus de sécurisation du pays.
Cette visite de Lacroix, intervient au lendemain de l’investiture du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, deux jours (29 aout 2018) après la publication d’un rapport accablant la situation sécuritaire au Mali et trois mois après que le Conseil de sécurité a prorogé le bail de la MINUSMA (du 28 juin2018 au 30 juin 2019).

Du 10 Septembre 2018