Partager

Favori à la présidence en 2009, Jacob Zuma a de nouveau clamé son innocence mardi après la suspension de son procès pour corruption. « Je suis accusé dans un dossier qui m’est étranger » a assuré le président du l’ANC, à l’issue de 2 jours d’audience devant le tribunal de Pietermaritzburg. « On dit dans les médias que je retarde la justice. Je n’ai jamais retardé la justice« , a-t-il lancé en zoulou devant une foule enthousiaste venue le soutenir. « Mes avocats plaident que la procédure n’a pas été respectée quand on m’a inculpé, les accusations devraient donc être abandonnés« , a-t-il expliqué sous les applaudissements. Après avoir écouté les arguments de la défense et de l’accusation, le juge Chris Nicholson a mis sa décision « en délibéré au 12 septembre« . La procédure sur le fond est « ajournée à la date provisoire du 8 décembre« , a-t-il ajouté.