Partager


Préoccupé par la souffrance des populations confrontées à la hausse du prix des denrées alimentaires, le gouvernement malien a consenti des exonérations sur l’importation, en faveur des opérateurs économiques.

La mesure vise à ramener les céréales à un coût acceptable par les populations, grâce à la faveur accordée par l’Etat, dit-on. C’est dans ce cadre que la semaine dernière, le PDG du Grand Grenier du Bonheur (GGB), M. Bakorè Sylla, et le PDG de GDCM, M. Modibo Keïta, ont consenti, chacun, 1000 tonnes de riz aux commerçants détaillants.

Quelques jours seulement après ce geste, un troisième opérateur vient de les imiter en décidant à son tour de mettre la même quantité à la disposition des détaillants. Cet opérateur n’est autre que la société Djigué S.A, représenté par Soya, fils de Amadou Djigué.

L’information a été portée à la connaissance du public la semaine dernière, à la faveur d’une Assemblée Générale tenue dans la salle de conférence de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (C.C.I.M), en présence de plusieurs commerçants détaillants venus de toutes les Communes du District.

Par la voix de leur président, M. Hamma Abba Cissé, les commerçants détaillants ont donné l’assurance que ce riz mis à la disposition des populations sera distribué conformément à l’esprit qui sous-tend de geste. Hamma Abba Cissé a saisi l’occasion pour saluer et féciliter la société Djigué S.A, pour son geste.

En réponse au président des commerçants détaillants, Soya Djigué a expliqué que le geste de la société Djigué S.A s’incrit dans le souci d’accompagner le Chef de l’Etat et le Chef du gouvernement, face à la hausse vertigineuse du prix du riz.

A en croire le représentant de la société Djigué S.A, la préoccupation majeure de tous les opérateurs demeure l’approvisionnement correct du marché en céréales, et particulièrement en riz. Ces 1 000 tonnes consenties par Djigué S.A seront cédées aux commerçants détaillants à 300 000 FCFA la tonne. Ces derniers, à leur tour, devront céder le riz au consommateur à 310 FCFA le kilo.

Au cours de cette rencontre, Bakoré Sylla, qui avait aussi consenti un geste dans ce sens, a félicité la société Djigué S.A. Cependant, il insistera beaucoup auprès des commerçants pour que l’engagement pris soit respecté.

Le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali, M. Jeamille Bittar, représenté par Hamma Aba Cissé- a salué le geste accompli par cet opérateur qui devient ainsi le troisième à agir dans ce sens.

S’adressant aux commerçants détaillants, le représentant du président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali demandera à ses collègues de tout faire pour que l’opération soit exécutée dans un bref délai.


Laya DIARRA

12 Mai 2008