Partager

Pour fêter son premier anniversaire, l’AJM a organisé une conférence-débats le samedi 24 mars 2007 au Centre International de Conférences de Bamako sur le thème “Jeunesse et emploi”. Cette rencontre a vu la participation de Claudi Siar, journaliste RFI, Emmanuel Sagara, Conseiller à la Présidence, Moussa Mara, président de l’AJM.

M. Sagara a formulé un appel à l’endroit de la jeunesse pour qu’elle se forme et s’informe car, pour lui, si la matière grise n’est pas travaillée, l’individu perd son sens. Et la jeunesse doit s’adapter au marché de l’emploi en convainquant les employeurs. Il ajouta que l’objectif de l’AJM est la conscientisation de la jeunesse malienne.

Quant à Claudi Siar, le présentateur vedette de l’émission “Couleur Tropicale” sur RFI, il a épinglé les autorités des pays du Sud qui se désintéressent de leur jeunesse mais aussi dénoncé l’attitude des institutions de Bretton Woods qui mettent les pays pauvres sous un marteau qui nuit à l’économie des pays respectifs. Face à cette situation, il a demandé aux uns et aux autres de bouger et de ne compter que sur eux-mêmes car, la confiance en soi est déjà un grand pas pour vaincre le chômage.

LES ACTIONS PRECONISEES PAR M. MARA

Moussa Mara, avant d’apporter sa contribution au thème, a remercié les différents sponsors tels que la NBB, Fofy Industrie, la BIM et le Grand Moulin du Mali mais aussi Claudi Siar par sa présence à ladite rencontre.

Il dira que 90% des jeunes maliens sont des chômeurs pour pallier à cet état de fait : la jeunesse doit se conscientiser en acceptant de travailler dans les champs car, selon lui, la bureaucratie ne peut pas lutter efficacement contre le chômage ; la redynamisation du système éducatif vers les réalités du Mali car, selon lui, notre système tend vers un système classique ; l’aménagement de 10.000 ha par an pour permettre aux jeunes d’avoir un emploi durable.

Si l’Etat perdure dans cette situation durant cinq ans, la problématique de l’emploi serait boutée hors du Mali.

LES OBJECTIFS AJM

AJM, depuis sa création le 26 Mars 2006, a placé ses actions dans la droite ligne des idéaux de mars 1991 pour rendre la jeunesse plus responsable et plus citoyenne.

Après les différentes contributions sur le thème, l’assistance a posé plusieurs questions auxquelles des réponses appropriées ont été apportées.

Mamoutou DIALLO (Stagiaire)

27 mars 2007.