Partager


Ils sont au total seize soumissionnaires à être pré-qualifiés pour l’acquisition de la Société des télécommunications du Mali, (Sotelma), l’opérateur historique au Mali. Parmi les candidats à la reprise, Maroc Télécom. Cette société a déployé ses atouts à la presse malienne en août dernier.

Selon Janie Letrot, directeur général de la réglementation, de la communication et du développement à l’international, et Karim Regragui Mazili, directeur du développement à l’international de Maroc Télécom, ce groupe a des atouts indéniables.

Leader national, Maroc Télécom (Itissalat Al-Maghrib) a profondément façonné le paysage des télécommunications marocaines et son histoire est indissociable de celle de la modernisation des infrastructures du Royaume.

« Soucieuse d’anticiper toutes les attentes de sa clientèle, Maroc Télécom offre une large gamme de produits et services aussi bien à ses clients résidentiels que professionnels. Entreprise de proximité, Maroc Télécom est présente sur tout le territoire du Royaume grâce à son implantation géographique et ses nombreux accords de distribution en partenariat » .

En s’appuyant sur sa position de leader des télécommunications au Maroc et sa forte capacité d’anticipation, le Groupe Maroc Télécom étend son savoir-faire et son expertise à l’international.

Il s’est engagé dans des partenariats stratégiques de long terme en vue de développer le secteur des télécommunications en Afrique. Fort de son expérience réussie depuis 2001 avec Mauritel, l’opérateur historique de la Mauritanie, Maroc Télécom a pris en décembre 2006, des participations majoritaires dans l’Onatel, l’opérateur historique du Burkina Faso et en février 2007, dans Gabon Télécom, l’opérateur historique du Gabon. Aujourd’hui, le Groupe veut faire profiter au Mali ses acquis. « Nous avons réussi de grandes choses et souhaitons aider nos amis du Mali », affirme Mme Janie Letrot.

Un objectif pour l’ensemble de ces filiales : être un opérateur de référence dans leur région et contribuer à y développer les Nouvelles technologies de l’information et de la communication. En Europe, Maroc Télécom a lancé Mobisud, en France en 2006 et en Belgique en 2007. Mobisud est un opérateur virtuel mobile (MVNO) qui facilite les échanges de communications communautaires Nord-Sud.

Avec un chiffre d’affaires consolidé de 14,3 milliards de dirhams, en hausse de +10,0 % (+8,2 % sur une base comparable), réalisé dans un contexte de croissance des activités Mobile, et grâce à une maîtrise de ses coûts en dépit des pressions concurrentielles, le Groupe Maroc Télécom réalise au 1er semestre 2008 un résultat opérationnel consolidé de 6666 millions de dirhams (+11,1 % et +12,4 % sur une base comparable). La marge opérationnelle s’améliore de 1,8 point (sur une base comparable) à 46,6 %.

Alexis Kalambry

17 Septembre 2008