Partager

Selon la version donnée par des travailleurs de l’hôtel Radisson Blu, les terroristes logeaient depuis trois jours dans l’établissement.

Selon le bilan donné par les autorités, la prise d’otage à Radisson a fait 21 morts dont 11 expatriés. Sur les 11 étrangers tués, les Russes sont les plus nombreux, avec 8 morts. Ensuite, il y a deux Belges et une Américaine.

L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique a écarté la première thèse qui circulait, selon laquelle les terroristes seraient venus à bord d’un véhicule diplomatique de leur ambassade (02). Selon l’ambassadeur, un chauffeur du consulat était venu chercher des invités et le chauffeur a fui, laissant le véhicule sur place en se rendant compte de ce qui se passait.

Des travailleurs de Radisson Blu pensent que les terroristes étaient parmi les clients de l’hôtel. « Depuis plus de trois jours, deux messieurs occupaient la suite au 7e étage. Ils ont mis sur leur porte, l’écriteau, ‘A ne pas déranger’. Ils partaient partout dans l’hôtel, même les endroits non ouverts aux clients. Nous pensions qu’ils s’égaraient en voulant sortir, mais ils ne répondaient ni aux salutations, ni aux tentatives d’engager les conversations. Ni en français, ni en anglais. Ils étaient constamment au 2e étage ».

Selon nos sources, qui sont des filles de chambre (service house keaping). « Nous l’avons souvent signalé au responsable du département house keaping, mais il a toujours balayé nos soupçons d’un revers de la main ». Mais, aujourd’hui encore que la question revient, les filles de chambre croient dur comme fer que les occupants de la suite du 7e ne sont pas étrangers aux événements de ce 20 novembre.

Alexis Kalambry

24 Novembre 2015