Partager


Nommé il y a trois semaines au poste de ministre de l’Energie, des Mines et de l’Eau, Mamadou Igor Diarra, a réservé jeudi sa toute première visite de terrain à la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM) où il a été reçu par le président de l’Institution, Jeamille Bittar, en présence de nombreux opérateurs économiques.

Par cette visite de courtoisie, le ministre Diarra qui n’est pas en terrain inconnu puisque, durant toute sa carrière d banquier, il a travaillé dans le secteur privé. Il a voulu ainsi témoigner de son attachement au secteur. « Je me sens à l’aise à travers cette visite de courtoisie. Durant toute ma carrière, j’ai travaillé avec vous. J’ai appris avec des hommes et des femmes qui constituent le secteur privé », a déclaré le ministre dans le temple du secteur privé.

Mamadou I. Diarra a assuré ses interlocuteurs du soutien de son département pour résoudre les problèmes de différents ordres qui se posent au secteur privé.

Le visiteur a exprimé sa reconnaissance aux plus hautes autorités pour le choix porté sur sa modeste personne. Jamais de mémoire des opérateurs économiques, un ministre ne s’est rendu aussitôt après sa nomination à la CCIM.

« Vos propos ne font que nous réconforter » , a répondu le président de la CCIM. Pour Jeamille Bittar, si les opérateurs économiques ont aujourd’hui un ambassadeur au sein du gouvernement, c’est bien Mamadou I. Diarra. « Vous êtes de nous et là où vous serez, le secteur privé vous accompagnera », a-t-il poursuivi. Le patron de la CCIM n’a pas oublié d’attirer l’attention de son hôte sur les préoccupations du moment notamment l’énergie, les mines.

Les deux parties ont convenu de se retrouver très prochainement pour une séance de travail au cours de laquelle ils feront le diagnostic des préoccupations du secteur privé.

Assurément, la visite du ministre de l’Energie, des Mines et de l’Eau à la CCIM est une invite aux opérateurs économiques de s’intéresser à la mission qui lui a été assignée.


Mohamed Daou

17 Octobre 2008