Partager


Le 14 Juin 2008, les populations de Bafoulabé se sont mobilisées pour accueillir les trois députés élus de leur circonscription électorale. En effet, après les législatives de 2007, ce sont les candidats de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) qui ont pu ravir la victoire, sinon la vedette, à beaucoup d’autres candidats.

Ainsi, les honorables Sékou Idrissa Diakité, Gossi Draméra et Abdoulaye Dianessy ont tenu à prouver leur reconnaissance et adresser leurs remerciements aux électeurs de la circonscription de Bafoulabé. C’était aussi, pour eux, une occasion d’évoquer la problématique du développement de cette localité abandonnéee à elle-même.

Aussi, afin que tous puissent se retrouver, le député natif de Mahina, M. Sékou Idrissa Diakité, a décidé d’organiser cette manifestation grandiose, en vue d’échanger et de discuter sur les questions brûlantes de la préfecture de Bafoulabé. Ainsi, pour que cette prise de contact entre les députés et la population ne soit pas un échec, rien n’a été négligé. Ce qui explique certainement la présence du président de l’URD, M. Younoussi Touré, accompagné de quelques membres du Bureau Politique National du parti.

La mobilisation de Bafoulabé fut en son comble qui a fêté la victoire électorale des représentants de la localité à l’Assemblée nationale. Ainsi des parents, amis et proches sont venus de Kita, Manantali, Kangaba, Kléla, et de toutes les communes de la préfective de Bafoulabé se sont retrouvés durant toute une journée. On notait également la présence des amis de Sékou Idrissa Diakité, mais députés d’autres partis.

Dans son mot de bienvenue, le maire de Bafoulabé, M. Makan Diaktié, s’est réjoui de l’initiative d’une telle rencontre. “Je peux dire sans me tromper que cette initiative du député Diakité est une première dans l’histoire de la ville. Et nous osons croire que le tissu social sera davantage renforcé. La présence des trois élus ici nous incitera à nous donner la main pour sortir Bafoulabé de son impasse actuelle”, a-t-il déclaré.

Ainsi, le maire évoquera les difficultés et préoccupations majeures de la ville. Selon lui, la première préoccupation de la ville, c’est son désenclavement. “Ici à Bafoulabé, surtout à cette période de l’hivernage, c’est l’isolement total des autres villes de Kayesi. Il nous faut un pont qui permette l’accès facile des véhicules à notre ville”, a-t-il martelé. Une autre difficulté, c’est le manque d’électrification de l’hôpital.

On ne peut comprendre qu’avec une telle infrastructure sanitaire, ce beua joyau n’ait pas d’électricité. Actuellement, l’hôpital est en cessation d’activité faute de courant. Car les groupes électrogènes chargés de l’alimentation sont en panne sèche. Car ici, le gazoil ou l’essence sont extrêmement chers”, a-t-il souligné.

Afin que Bafoulabé sorte de sa torpeur, le maire a ensuite souligné d’autres difficultés liées au développement. Pour le député Sékou Idrissa Diakité, toute ces doléances seront examinées et une solution idoine sera trouvée à ces problèmes.

Cette prise de contact est significative pour moi et mes autres collègues. Nous sommes conscients de ces problèmes, c’est pour cela que nous avons voulu postuler à la députation. Nous ferons de notre mieux pour mettre fin au calvaire de la population, car étant la première localité administrative du Mali, Bafoulabé ne mérite pas cela”, a-t-il déclaré.

Quant au président de l’URD, M. Younoussi Touré, il exprimera toute sa fierté devant un tel engouement.

Selon lui, cette manifestation prouve que l’URD se porte bien à Bafoulabé. “La présence de tous les élus de Bafoulabé et d’autres partis prouve que le développement de votre localité vous préoccupe beaucoup. Je tiens à vous dire que seul doit compter le développement de la localité. Je vous invite à travailler dans ce sens”, a-t-il declaré.

Des propos de Younoussi Touré, il ressort que l’URD est la euxième force politique du Mali, tant à l’Assemblée nationale (avec 28 députés) qu’aux niveaux des conseillers municipaux (plus de 200), et du Haut Conseil des Collectivités (15).

L’URD est présente dans tous les villages, dans tous les arrondissements, dans tous les cercles, à Bamako et à l’extérieur. Notre parti est là pour tout le monde. Ce qui explique que notre parti a accepté les candidatures de nos maliens de l’extérieur, Bôh Niakhaté et Abdoualye Dianessy sont tous deux élus députés à Yélimané et Bafoulabé sur nos listes”, a expliqué M. Touré.

Le président du parti de la Poignée de mains a promis de s’investir pour satisfaire aux doléances du maire de la ville. Toutes les interventions ont prôné la paix, l’union et l’entente entre les fils de la localité et sans distinction d’appartenance politique.

Notons que la perfecture de Bafoulabé compte 13 Communes et est peuplée de plus de 200 000 habitants.

En tout cas, cette prise de contact initiée par Sékou Idrissa Diakité, qui a été saluée et par l’ensemble de la classe politique, et par la société civile, permettra certainement de relancer le développement de la localité.


Sadou BOCOUM

17 Juin 2008