Partager

Le gouvernement d’union nationale du Mali mis en place le 20 Août 2012 vient de tenir son premier conseil de cabinet. Occasion pour le premier ministre, Cheick Modibo Diarra d’expliquer les deux priorités de la nouvelle équipe à savoir la libération des régions nord, l’organisation d’élections transparentes et la gestion des affaires courantes de l’état.

Kassim Traoré pour plus de précisions sur ce premier conseil de cabinet.

Ce premier conseil de cabinet avait deux objectifs permettre aux membres du gouvernement d’union nationale de se connaître et au premier ministre de dévoile la ligne de conduite, mais surtout les deux missions prioritaires la libération du nord et l’organisation d’élection transparentes, Ousmane Ag Rhissa, ministre de l’artisanat et du tourisme, ‘’Nous dans un gouvernement d’union nationale, toutes les sensibilités y sont représentées, donc il nous faut le soutien du peuple malien pour amener à bien les deux missions que le premier ministre vient de nous expliquer’’.

Le ministère des affaires religieuses et du culte, qui est un nouveau département, sera dirigé par un membre du haut conseil islamique du Mali, mais qui ne souhaite pas faire de l’amalgame, Docteur Yacouba Traoré,’’ la remarque a été faite lors de ce conseil de cabinet, notre mission sera de tout faire pour les affaires religieuses soient bien gérer dans le grand respect de toutes les religions dans notre pays.

Mais déjà je ferai un cabinet qui facilitera ce travail, afin de satisfaire si bien que mal les uns et les autres’’. En tout cas les actions de ce nouveau sont très attendues dans les milieux religieux pour ne pas dire musulmans.

Quant au ministre de l’économie et des finances et du budget. Il pense qu’avec ce gouvernement d’union nationale, les partenaires techniques et financiers du Mali, vont reprendre leur coopération avec le Mali, Tiéna Coulibaly ajoutera que les actions entreprises il y a trois mois sont en train de porter fruit, il a pris comme l’exemple le financement de la campagne agricole, le redressement des dépenses du gouvernement, qui selon vont permettre de doter le pays d’une assise solide. ‘’Nous, nous sommes consacrés à l’essentielle en réduisant les dépenses, pour ne faire que les dépenses indispensables.

Mais ce que les gens disent les partenaires ne sont pas partis, ils ont suspendus leurs interventions dans le budget, mais avec ce gouvernement d’union nationale, j’espère qu’ils vont revenir’’. Après ce premier conseil de cabinet et le premier conseil des ministres de ce mercredi , on peut dire messieurs les ministres au travail.

Kassim Traoré

Le Combat du 22 Août 2012