Partager

Primaire Adema/PASJ : – La Commission de bons offices présente son rapport cet après-midi – Le candidat du parti investi le 30 juillet par la Conférence nationale

Conformément au calendrier établi, la conférence nationale d’investiture du candidat de l’ADEMA pour la présidentielle de 2012 se tiendra le samedi, 30 juillet 2011 à Bamako, dans la salle Babemba. Prendront part à cette conférence 434 délégués dont 303 avec voix délibératives et 131 avec voix consultatives. Ils sont composés des membres du Comité exécutif, des Commissions spécialisées, des Mouvements Affiliés Femmes et Jeunes, des Délégués de l’Intérieur et de l’Extérieur. Selon les Statuts du parti  » La Conférence nationale élit le candidat du Parti par vote et procède à son investiture pour les élections présidentielles.

Le mode de votation est le scrutin secret « . Sauf cas de désistement de dernière minute, ce sont sept candidats, parmi lesquels Dioncounda Traoré, président du parti et présumé favori, Ibrahima N’Diaye dit Iba, 1er vice-président du parti qui pourrait venir en outsider et Sékou Diakité, 2ème vice-président et présumé être le candidat qui pourrait créer la surprise, qui vont croiser le fer ce jour-là pour gagner la bataille de la Primaire du parti pour la présidentielle 2012. Quant à la Commission de bons offices, présidée par le président du Haut Conseil des Collectivités, Oumarou Ag Mohamed Ibrahim, elle rendra public son rapport aujourd’hui dans l’après-midi.

Lors de la réunion extraordinaire, tenue à son siège à Bamako-coura le mercredi 20 juillet 2011, le Comité exécutif de l’ADEMA a convoqué la conférence nationale pour l’investiture du candidat de la ruche à l’élection présidentielle 2012 pour le samedi 30 juillet prochain. Mais auparavant, le Comité exécutif devra rencontrer la Commission de bons offices ce jour vendredi 22 juillet. Cela afin de recevoir le rapport de ladite Commission qui avait pour mission principale de désigner un candidat de consensus parmi les sept candidats à l’investiture du parti à l’élection présidentielle de 2012.

Selon l’Article 29 du Règlement intérieur de l’ADEMA :  » La Conférence Nationale est l’instance d’investiture du candidat du Parti à l’élection du Président de la République. A cet effet, elle est convoquée par le Comité Exécutif. Le Comité Exécutif fait à la Conférence Nationale une proposition de candidatures du Parti à l’élection du Président de la République. Le Candidat du Parti à l’élection du Président de la République est proposé par le Comité Exécutif à la Conférence Nationale qui décide en dernier ressort.

Le choix du candidat du Parti à l’élection du Président de la République doit respecter les étapes suivantes : mise en place d’une commission d’investiture composée de cinq (5) représentants du Comité Exécutif, du Président de la Commission Centrale de Contrôle Administratif et de Gestion des Conflits, du Président de la Commission Centrale de Contrôle Financier, du Secrétaire Général de chaque Section ou son représentant, de la première Responsable des Femmes Adéma -P.A.S.J. ou sa représentante et du premier Responsable de la Jeunesse Adéma -P.A.S.J. ou son représentant.

La Commission d’investiture reçoit du Comité Exécutif un rapport relatif aux propositions. Ce rapport est accompagné des procès-verbaux des réunions du Comité Exécutif portant sur le choix du Candidat du Parti à l’élection du Président de la République ainsi que la liste de présence des participants auxdites réunions.

La Commission d’investiture rédige un rapport à soumettre à la Conférence Nationale qui fait le point de la candidature et sa conformité avec les dispositions des lois en vigueur en République du Mali ainsi que les Statuts et Règlement intérieur de l’Adéma – P.A.S.J. Le rapport de la Commission d’investiture est soumis à la sanction de la Conférence Nationale. La Conférence Nationale élit le candidat du Parti par vote et procède à son investiture pour les élections présidentielles. Le mode de votation est le scrutin secret ».

D’après l’Article 53 des Statuts de l’Adema :  » Le choix des candidats à l’investiture du Parti doit se faire selon les critères ci-après : le parcours politique, le militantisme, le sens de responsabilité, le sens de l’État, la compétence technique et l’intégrité morale « . Il s’agira donc pour les délégués à la conférence nationale d’investiture de désigner, parmi les sept candidats à la Primaire de la ruche, celui qui répond le mieux à ces critères définis par les textes qui, malheureusement, semblent parfois être ignorés à commencer par les candidats eux-mêmes. D’où les multiples tentatives, ces derniers temps, de certains parmi les postulants de faire figurer d’autres critères dans le choix du porte-étendard de la ruche à la présidentielle de 2012.

L’ordre du jour de ladite conférence, qui s’ouvre à 9 heures précises, portera sur les points suivants : présentation des dossiers de candidature ; présentation du rapport de la commission d’investiture ; désignation du candidat du parti et présentation du candidat qui sera le porte-drapeau de l’Adema à la prochaine élection présidentielle.

C’est donc le dernier virage que l’Adema entame, aujourd’hui, dans le choix de son candidat. Mais connaissant l’Adema avec ses querelles byzantines et les pressions qui pourraient venir de l’extérieur, certains observateurs demeurent toujours sceptiques quant au respect de cette date fixée pour la tenue de la conférence nationale d’investiture. Surtout que certaines rumeurs relatives à une éventuelle démission du président de la Commission de bons offices pour le choix d’un candidat de consensus, Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara, avaient envahies la ville hier dans la soirée.

Une information qui s’est, par la suite, révélée fausse. L’intéressé, que nous avons pu joindre au téléphone a démenti la nouvelle avant de dire tout le plaisir qu’il a eu, avec les autres membres de ladite Commission, à travailler dans le cadre du choix d’un candidat de consensus dont ils ont été investis.

C’est dire toute la tension dans laquelle travaille ladite Commission. En tout cas, de sources concordantes, la Commission procédera aujourd’hui, à 17 heures au siège de l’Adema, à la lecture publique de son rapport en présence des candidats eux-mêmes, des membres du Comité Exécutif, des Commissions spécialisées, des Mouvements des Femmes et des Jeunes…et de la presse.

Mamadou FOFANA

22 Juillet 2011.