Partager

Dans le cadre des activités du protocole d’étude intitulé ‘’ Surveillance de la santé et la prévention de la mortalité infantile’’ (Champs), le Centre pour le développement des vaccins (CVD) a organisé une journée d’intégration et d’information des membres de la communauté. C’était mardi dernier, dans les locaux du CVD. Et les quartiers bénéficiaires de cette étude sont : Banconi et Djicoroni.

Venue de Banconi et de Djicoroni, environs une cinquantaine de femmes ont pris part à cette journée d’intégration et d’information des membres de la communauté.
Selon les initiateurs, ce projet consiste à connaitre les vraies causes de décès des enfants des moins de 5 ans et des mort-nés. Connaissant ces causes, prendre des actions appropriées simulées pour réduire cette mortalité dans notre pays. ‘’Le travail consiste à analyser le corps des enfants des moins de 5 ans et des mort-nés. Pour voir les causes réelles’’, a affirmé le chef de département épidémiologie au CVD, Dr Adama M. Keita.

Selon lui, le choix de ces deux quartiers n’est pas un fait du hasard. ‘’Dans ces quartiers, nous avons un système de surveillance démographique en place, qui nous permet d’avoir des bases de données solides pour estimer l’ampleur des maladies et ciblé les actions pour les prévenir. Également, dans ces quartiers, la mortalité infantile est très élevée’’, a-t-il-expliqué.

Les thèmes développés au cours de cette rencontre étaient : La surveillance de la santé maternelle et infantile, la pratique du MITS, la recherche formative, entre autres.
Très émus, les bénéficiaires se disent satisfaits. Elles ont exprimé leur entière disponibilité à faire de ce projet une réussite.

Selon Mariam Sidibé, participante, l’initiative est salutaire, elle a invité les femmes bénéficiaires à véhiculer l’information pour que le message puisse atteindre le maximum de personnes. A l’en croire, ces rencontres seront multipliées dans le cadre de l’engagement communautaire.

Zié Mamadou Koné

17 Aout 2018