Partager

Les candidats à la présidentielle du 28 juillet prochain sont dans une véritable course contre la montre. Hameaux, Fractions, villages et villes sont actuellement sillonnés par les grosses pointures. Le point.

Choguel : le Tigre dans les régions de Gao, Mopti, Ségou et Sikasso

Le candidat du Mouvement patriotique pour le renouveau (Mpr), Choguel Kokalla Maïga a déjà sillonné trois régions. Un parcours, du reste remarquable, qui lui a conduit dans les cercles d’Ansongo, de Labézanga, Bandiagara, San, Tominian, Bougouni, Yanfolila et Sikasso, entre autres.

Depuis le coup d’envoi de sa campagne, le 7 juillet dernier, à Koutiala où les populations lui ont magnifié leur soutien, le Tigre était la semaine dernière à Ansongo. Là, il a précisé ses intentions pour le Mali, un pays en dérive qu’il entend reconstruire. Pour Choguel, l’heure est à la réhabilitation de l’image du Mali en lui restituant son honneur et sa dignité. Tout comme à Ansongo, la mobilisation était monstre à Labezanga. En se rendant dans cette localité, située à la frontière du Mali, Choguel est le premier candidat a sillonné cette partie au nord du Mali, qui était en proie à une insécurité due à la présence de terroristes.

Après avoir parcouru également le centre du Mali (Mopti) Choguel est passé par certains cercles de Ségou et de Sikasso.

La semaine prochaine, le candidat du Mpr est attendu dans les localités de Koulikoro, Banamba, Nioro, Kayes et Bafoulabé. Et il terminera par les communes de Bamako.

Modibo Sidibé : le porte drapeau de la CNPP revient sur ses pas

Le candidat de la convergence pour un nouveau pôle politique ; Modibo Sidibé, parcourt le Mali profond. De Kidal (en janvier 2012) à Kayes, il est allé à la rencontre de ses partisans pour demander leur soutien. Et après le lancement de sa campagne à Kayes, l’ancien premier ministre a sillonné toute la région. Après Kayes, Modibo Sidibé a aussi battu campagne dans plusieurs cercles de la région de Koulikoro avant de se rendre à Ségou. Toutes ces localités avaient déjà été visitées par Modibo Sidibé en 2012.

Soumaïla Cissé : Soumi à Gao et Tombouctou

Le candidat de l’Urd, Soumaïla Cissé, a lui sillonné le nord, et le centre du Mali. Après le lancement de sa campagne à Mopti, ‘’Soumi Champion’’ (pour ses fans) était le lundi 15 juillet dernier à Gao où il a tenu un grand meeting sur la Place de l’Indépendance. Pour la circonstance les partisans de Soumaïla Cissé avaient effectué le déplacement d’Ansongo, Bourem et de Menaka pour la cité des Askia.

Auparavant, il a visité la région de Ségou à travers Niono, Macina, Markala, Bla, M’Pessoba, et Ségou où le candidat de l’URD a animé un grand meeting. Il a continué son périple ségovien sur Konobougou, Baroueli, Dioïla et Fana.

Comme à Tombouctou, la mobilisation pour l’enfant de Niafunké était totale à Goundam, Diré et Niafunké. Soumaïla Cissé a été également à Koro, Bankass, Bandiagara, et Douentza où la population semble partager sa vision. Soumaïla Cissé est présentement dans la région de Sikasso où il a déjà visité N’kourala, Niena, Koumantou et Massigui. Il est attendu, dans la semaine, à Kidal.

Cheick Modibo Diarra : De Bamako à Dièma

Après son lancement à Bamako, l’ancien premier ministre, Cheick Abdoulaye Souad dit Modibo Diarra, a pris son bâton de pèlerin. Ainsi, le candidat du Rpdm était, le lundi dernier, à Dièma.

Bittar : Sur ses terres

Pour le lancement officiel de sa campagne, le candidat de l’Union des mouvements et associations du Mali (Umam), Jeamille Bittar a choisi San, sa ville natale. De San, Bittar s’est rendu à Benena (cercle de Tominian). Et enfin à Koula, également situé dans la région de Ségou.

Ibrahim Boubacar Keita : De Kayes à Kidal

Après Bamako où il a lancé sa campagne, Ibk était, le samedi 13 juillet, à Kayes. Avant, il été à Nioro du Sahel et à Dièma. Ensuite, le candidat du Rpm s’est rendu à Kidal.

A Nioro, le candidat a bénéficié du soutien du Chérif Mohamed Ould Cheikna Hamahoulah, guide spirituel des hamallistes.

L’Aube du 18 Juillet 2013.