Partager

A Madagascar, on attend ce vendredi 22 novembre les chiffres définitifs du premier tour de la présidentielle, organisé le 25 octobre. La Cour électorale spéciale devrait confirmer les résultats de la Commission, qui annonçait un duel entre Robinson Jean Louis, le candidat du camp de l’ex-chef de l’Etat Marc Ravalomamana, et Hery Rajaonarimampianina, candidat soutenu par le président de la transition, Andry Rajoelina, au second tour. La Cour se prononcera sur l’intégralité des 114 requêtes qu’elle a reçues. Mais les plus polémiques ont déjà été traitées et écartées ces derniers jours. D’abord la requête demandant la disqualification du candidat Hery Rajaonarimampianina. Il y avait plusieurs motifs invoqués par le requérant. Le principal était l’utilisation de biens publics et des prérogatives de puissance publique. La Cour a répondu que le candidat ne détenait plus ces prérogatives puisqu’il avait démissionné de son poste de ministre des Finances. La requête a donc été rejetée. Ensuite, il y a eu ces réclamations de plusieurs candidats malheureux qui demandent l’annulation du premier tour. Ils dénoncent des fraudes. Requête rejetée également. Les preuves apportées n’étaient pas suffisantes selon la Cour. Les résultats définitifs ne devraient pas être très différents des résultats provisoires, sauf surprise. Ils sont néanmoins très attendus car ils permettront d’entrer officiellement dans la deuxième phase de l’élection. RFI