Partager

Le Parti pour le Développement Economique et la Solidarité (PDES) a réuni son Comité directeur national (CDN) à Bamako le 28 mai 2013. Etaient présents à cette réunion, tous les membres du CDN résidant à Bamako auxquels se sont joints ceux venus des régions. Il convient de rappeler que le CDN est l’organe suprême du parti. Il dirige celui-ci entre deux conventions nationales consécutives.

A l’entame de cette réunion du CDN, le 2ème vice-président du parti assurant l’intérim du président, le Dr Ousmane BA a, dans son discours liminaire, appelé le CDN à prendre des décisions courageuses et d’en assurer la plus large diffusion au niveau de tous les organes du PDES.

Le Dr Ousmane BA, président par intérim du PDES a fait un tour d’horizon sur l’actualité politique internationale et sur l’évolution de la situation politique, institutionnelle et sécuritaire du Mali.

Le CDN a vivement condamné les attaques lâches et barbares des terroristes perpétrés au Niger, un pays frère et ami du Mali dont la solidarité agissante a été prompte et sans calcul.

Le CDN s’est félicité du retour progressif de la sécurité dans les régions du Nord. Il s’est réjoui du retour au bercail d’un nombre de plus en plus important des déplacés et des réfugiés. Le CDN a renouvelé sa confiance dans les forces de défense et de sécurité du Mali et celles des pays frères et amis quant à leur capacité à éradiquer le terrorisme et toutes les formes de banditisme et de criminalité qui prospéraient jadis dans la bande sahélo-saharienne. Le CDN a rendu un vibrant hommage à toutes les victimes civiles et militaires, aussi bien du Mali que ceux des pays frères et amis. Le CDN invite le gouvernement à accélérer la cadence du retour de l’Administration dans les régions du Nord afin que la paix se gagne et se consolide chaque jour davantage et que subséquemment le sacrifice des martyrs ne soit pas vain.

Le CDN s’est félicité du succès de la Table ronde des partenaires techniques et financiers du Mali, tenue le 15 mai 2013 à Bruxelles. Cette rencontre a offert l’opportunité aux nombreux amis du Mali de réitérer à notre endroit leur soutien indéfectible et leur accompagnement dans le noble et juste combat que nous menons contre le terrorisme transfrontalier. C’est pourquoi le CDN invite le gouvernement à l’organisation minutieuse de l’élection présidentielle le 28 juillet 2013 sur l’ensemble du territoire national, y compris à Kidal où la présence des Forces de défense et de sécurité d’une part, de l’administration d’autre part est vivement attendue. Le CDN exhorte l’ensemble de la classe politique à l’unité d’action face aux échéances électorales et contre toute partition du pays.

Le CDN a réitéré l’appartenance du PDES à la famille politique du FDR dont notre parti est membre fondateur. Il a insisté sur la nécessité de respecter scrupuleusement les engagements souscrits par les partis membres à travers la signature de la plateforme politique et électorale le 15 mai 2013. Cet engagement politique des partis devra valoir engagement moral pour les principaux dirigeants desdits partis. Le PDES est particulièrement sourcilleux sur ce strict respect de l’esprit et de la lettre de la plateforme.

A l’effet de la participation effective du PDES à l’élection présidentielle, le CDN a pris les décisions suivantes :

Premièrement : Le PDES ne présentera pas en son sein un candidat à l’élection présidentielle de 2013.

Deuxièmement : Le PDES signera les jours à venir, une alliance de 1er tour de l’élection présidentielle avec un candidat dont il estime le programme compatible avec son projet de société et dont le profil lui semble convenir le mieux aux contingences qui sont celles du Mali d’aujourd’hui.

Fait à Bamako, le 28 mai 2013

P. le Président PO

Le 2ème vice-Président

Dr.Ousmane BA

L’indicateur du renouveau du 30 Mai 2013