Partager

Le candidat de la coalition CMD 2018, Cheick Modibo Diarra et ses deux principaux soutiens, Moussa Mara et Konimba Sidibé, ont démarré leur campagne pour le scrutin du 29 juillet prochain, le samedi 7 juillet, au marché de bananes de Bamako communément appelé ‘’namassa dankan’’. Le candidat et sa délégation étaient partis s’enquérir des conditions de travail des occupants de ce lieu et recenser leurs besoins.

Aux environs de 11 heures, le candidat Cheick Modibo Diarra a été d’abord accueilli par les vendeurs d’articles divers au niveau de l’artisanat en face de l’Assemblée nationale du Mali. Débordé par une immense foule, son véhicule s’est ensuite dirigé vers ses deux autres soutiens, Moussa Mara et Konimba Sidibé, qui étaient au niveau de ‘’Malimag’’. À trois, le cortège du candidat de la coalition CMD 2018 a fini sa tournée auprès des commerçants de bananes aux environs de 13 heures.
Conserver leur place en échangeant leur titre provisoire en titre foncier, améliorer leurs conditions de travail en rénovant leur site, sont entre autres, les doléances présentées à la coalition par les responsables des lieux. Avant de promettre au candidat Cheick Modibo Diarra qu’ils voteront tous pour lui.

Maïmouna Sangaré au nom des femmes a affirmé que c’est grâce à cette activité qu’elles contribuent aux charges de leurs ménages.

« Le jour où on a entendu que sa candidature a été rejetée par la cour constitutionnelle lors de la proclamation de la liste provisoire, nous avons tous pleuré ici, nous voyions nos rêves s’envoler. Cheick Modibo Diarra est le soutien des pauvres », a expliqué Adama Diarra, vice-président de l’association des vendeurs de bananes de ‘’Namassa dankan’’

«Cette place joue un rôle capital dans l’économie du Mali. Nous avons notre titre provisoire. Mais ces derniers temps, nous constatons des mouvements des géomètres par ici. Nous nous sommes renseigné, on a appris qu’ils comptent faire un échangeur vers là. Aucune autorité compétente n’est venue nous informer. Nous allons tous voter pour Cheick Modibo Diarra parce qu’il est honnête et connaît nos valeurs », a-t-il ajouté.

«Je peux dire que tout le Mali est ici, car plus d’un million de personnes venues des quatre coins du Mali fréquentent ce lieu. Cette place a été créée par le premier président Modibo Keïta et c’est Moussa Traoré qui nous a donné un titre provisoire. A part ces deux présidents, aucun autre chef d’État ne s’est pas intéressé à nous. Nous ne sommes pas contre la réalisation de l’échangeur mais nous voulons que le pouvoir ait un minimum de respect envers nous les pauvres. Nous ne pouvons pas comprendre qu’ils viennent faire des piquets partout ici sans qu’aucun membre du gouvernement nous informe de quoi il s’agit », s’est indigné Baba Coulibaly, président des syndicats de ‘’namassa dankan’’.

Cheick Modibo Diarra pour sa part leur a donné l’assurance qu’une fois élu président, il va leur attribuer un titre foncier à la place de leur titre provisoire. Aussi, il a promis d’améliorer leurs conditions de travail en construisant leur site avec leurs taxes.
« Une fois élu président, nous allons composer un gouvernement issu de vos milieux. Un gouvernement qui connaît vos souffrances et qui sera en mesure de prendre en compte toutes vos préoccupations. Je vous fais confiance, je sais que vous allez tous retirer vos cartes d’électeurs pour voter pour notre coalition le jour du scrutin. Vous allez voter pour nous parce que vous nous faites confiance et c’est ce qui nous lie. Je suis venu avec mes deux jeunes frères, Moussa Mara et Konimba Sidibé, nous avons entendu vos préoccupations. Vous occupez une place importante dans l’économie du pays, les bananes et les autres fruits que nous consommons à la maison proviennent d’ici et il est inadmissible de constater que le chemin qui mène à vos places est impraticable. C’est une honte pour nous tous », a laissé entendre Cheick Modibo Diarra.

Moussa sékou Diaby

Du 11 Juillet 2018