Partager

Les sections des jeunes de l’Adéma/PASJ de la région de Ségou, réunies en conférence régionale dimanche dans la Capitale des Balanzans, ont réitéré leur soutien indéfectible au candidat du parti à la présidentielle du 28 juillet, Dramane Salif Dembélé.

En mouvement aussi bien à l’intérieur du pays qu’à l’extérieur en prélude à l’élection présidentielle du 28 juillet 2012, le candidat de l’Adéma/PASJ, Dramane Salif Dembélé était le dimanche 23 juin 2013 à Ségou dans le cadre de la conférence régionale des sections des jeunes du parti.

Il a tenu à y être en remettant à une date pas lointaine son voyage sur Doha au Qatar (prévu pour le même dimanche) afin de transmettre ses salutations militantes au peuple Adéma de Ségou et décliner certains axes de sa vision pour le développement socioéconomique du Mali.

« Je suis en mission du parti. Je suis un émissaire du parti. Et je ne peux pas seul relever le défi sans l’accompagnement de vous tous« , a expliqué le candidat de l’Adéma/PASJ à l’élection présidentielle du 28 juillet 2013. Parlant de son projet de société, « Dra« a promis que s’il est investi de la confiance des Maliens, il s’emploiera à combattre le manque d’emploi des jeunes, à corriger les inégalités à la naissance.

« Si je suis élu président de la République, le manque d’emploi des jeunes sera combattu. L’école est malade, l’éducation sera ma priorité pour corriger les inégalités à la naissance. Que l’égalité de chance soit pour que le Mali soit une chance pour tous« , s’est engagé le candidat Dramane Salif Dembélé.

Le porteur du slogan de campagne, « Le leadership collectif« dit qu’il n’est pas un homme compromis et qu’il n’est pas non plus dans la compromission. « Soyons fiers de nous. Ayons confiance en nous« , leur a-t-il conseillé. Il n’en fallait pas plus pour émerveiller les nombreux militants, sympathisants, clubs et associations de soutien qui lui ont assuré de leur soutien indéfectible. Les différents intervenants qui se sont succédé n’ont pas parlé de deux choses mais d’une : porter le candidat de la ruche à la tête de la magistrature suprême.

Mais cette victoire promise à celui qui défendra les couleurs de l’Adéma passe par le don de soi, le retrait par chaque militant de sa carte Nina. Un exercice auquel les militants ont été conviés. Sûrs des valeurs du candidat, tous se sont réjouis du choix porté sur Dramane Salif Dembélé.

Sous la houlette du coordonnateur régional de l’Adéma à Ségou, Babougou Traoré, la 4e région dit être mobilisée autour du candidat du parti pour qu’au lendemain du scrutin du 28 juillet 2013, celui-ci élu inaugure la route Bamako-Ségou et réconcilie les filles et les fils du pays.

Imbu de la tradition de son pays, le fils du terroir n’a pas boudé son plaisir de rendre une visite de courtoisie aux notabilités de Ségou. Notamment aux chefs de quartier de Pelengana sud et sud ainsi que leur imam. Dramane Salif Dembélé s’est rendu dans la famille Tall, Haïdara à Bogoufiè, rencontré les détenteurs de la parole. Partout où « Dra« est passé, il lui a été fait des vœux de succès, de bonheur et de santé.

Mohamed Daou

Les Échos du 25 Juin 2013