Partager

Le terrain Shaba était en ébullition le dimanche 7 juillet 2013, avec le meeting monstre qu’organisait le parti CNAS FASO Hèrè dont le candidat est Zoumana Sako. Ce meeting marquait le premier pas de la campagne électorale du parti en commune 4 du district de Bamako. Pour cette ouverture de campagne, la CNAS FASO Hèrè a adopté une stratégie toute particulière, celle d’une campagne décentralisée au niveau de chaque commune du district pour que le dernier militant du parti se sente concerner, impliqué dans la campagne.

Zoumana Sako a fait le tour de chaque commune avec le même message celui de la victoire assurée lors des élections présidentielles. Au terrain Shaba l’ambiance était au comble avec des prestations musicales et artistiques, jeux concours et témoignages sur la carrière professionnelle du candidat A son arrivée vers le crépuscule, Zou s’excuse pour le retard accusé car dit-il « nous étions avec d’autres militants et d’autres nous attendent encore » Zoumana Sako fait allusion à sa nomination en 1987 comme ministre des finances et comme premier ministre en 1991 « En 1987 ils m’ont appelé pour redresser le pays, je l’ai fait.

Quand ils ont voulu le dérailler j’ai quitté, en 1991 ils m’ont appelé pour la même mission de redressement quand je suis parti ils ont mis le pays dans le trou. Cette fois-ci je me fais le devoir de prendre moi- même le pouvoir ».

Le candidat de CNAS pense que l’argent avec lequel certains candidats font leur campagne est sale. « S’ils vous donnent de l’argent pour que vous votez pour eux, prenez le et faites le bon choix car c’est votre argent qu’ils vous retournent, c’est de l’argent volé ». En fin il a incité les uns et les autres à aller retirer leur carte NINA pour lui assurer sa victoire au soir du 28 juillet prochain. Notons que ce meeting en commune 4 a réuni les militants et sympathisants de Zoumana Sako, les élus, et les autorités coutumières et religieuses de la commune.

Sékou Cissé, stagiaire

09 Juillet 2013