Partager

Samedi dernier, les responsables du parti Parena ont animé une conférence de presse au cours de laquelle ils ont confirmé la candidature de Tiébilé Dramé à l’élection présidentielle du 28 juillet prochain, une candidature portée par l’Alliance populaire pour la renaissance du Mali-Maliba/Mali Ber.

Le principal conférencier était le secrétaire général du Parena, Djiguiba Kéita. Il avait à ses côtés plusieurs autres cadres du parti, tels que maître Hamidou Diabaté et des responsables de l’ l’Alliance populaire pour la renaissance du Mali-Maliba/Mali Ber. « M. Dramé est candidat à l’élection présidentielle pour préserver l’unité nationale, pour réconcilier les Maliens et renforcer la cohésion de notre vieille Nation. Il est candidat à l’élection présidentielle pour recoudre le tissu national malien et maintenir le Mali ensemble » a spécifié le secrétaire général du parti. Avant de préciser que leur candidat a déposé son dossier de candidature le 28 juin dernier à la Cour constitutionnelle.

Cette candidature est portée par l’Alliance populaire pour la renaissance du Mali-Maliba/Mali Ber, un regroupement composé de plusieurs associations et personnalités de toutes les régions et communautés du Mali qui adhèrent aux idéaux du Parena, et qui croient aux qualités d’homme d’État, à l’engagement patriotique, au courage et à la clairvoyance politique de Tiébilé Dramé. Fort et fier, le Parena l’est aujourd’hui, a confié le conférencier. Puisque l’homme qui porte son dossard pour le scrutin politique vient, avec la signature de l’Accord préliminaire de Ouagadougou, poser un acte historique qui forgera davantage sa crédibilité aux yeux du Mali et du reste du monde.

Ainsi, c’est avec l’appui des femmes et des jeunes du Mali, que Tiébilé Dramé, qui n’est pas un novice dans la course à Koulouba, s’engage pour redonner l’espoir aux Maliennes et Maliens et promet, de ce fait, « une nouvelle ère d’espérance et de renouveau », selon les termes de Djiguiba Kéita.

Rokia DIABATE

Le Prétoire du 01 Juillet 2013