Partager

Le candidat Dramane Dembélé, accompagné de toute son équipe de campagne, a, du jeudi 18 au samedi 20 juillet 2013, sillonné les 4ème et 5ème régions, où il a reçu les bénédictions des leaders religieux et traditionnels et le soutien massif des militants du parti Adema, prêts à assurer son élection dès le 1er tour de la présidentielle.

Son passage aura été marqué par une très forte mobilisation des militants et des sympathisants du PASJ. Dramane Dembélé était accompagné de membres du Comité exécutif du parti, dont Tiémoko Sangaré et Adama Samassékou. Tôt dans la matinée du jeudi 18 juillet, Dramane Dembélé et son équipe sont tout d’abord arrivés à Niono, première étape d’une tournée marathon.
Les militants, venus des 12 Sous-sections du cercle, avaient, depuis plusieurs heures auparavant, pris d’assaut la Place de l’Indépendance, démontrant ainsi leur attachement au parti et leur soutien au candidat. L’honneur est revenu au Secrétaire général de la Section ADEMA de Niono, Kalifa Abba Dicko, de souhaiter la bienvenue à la délégation. Il donnera l’explication de son assurance à Dramane Dembélé, en affirmant que, pour lui, «malgré l’émergence de nouvelles forces politiques, l’ADEMA reste et demeure toujours la première force politique de la région». Même optimisme de la part de la Secrétaire chargée des femmes, Mme Cissé Ramata Haïdara, qui a assuré Dramane Dembélé que ses sœurs allaient voter massivement pour le candidat de la Ruche.

Forte du succès de cette étape, l’équipe de campagne s’est ensuite rendue à Macina, en passant par Kolongotomo, Kokiri, Sirakoro et Koyo Bozo. Tout au long du trajet, Dramane Dembélé a été obligé de multiplier des arrêts dans chaque localité, où des militants avides de voir leur candidat l’attendaient. Il n’a aussi cessé d’assurer les militants de la volonté du parti de mener le changement jusqu’au bout, à travers un projet de société qui prend en compte les aspirations des uns et des autres.
A Macina, le Secrétaire général de la Sous-section ADEMA, Karim Tangara, a donné les chiffres qui montrent que le parti est la première formation politique dans le cercle de Macina, qui compte 87 conseillers et où le Conseil de cercle et la mairie de la ville sont également détenus par sa formation. Devant le candidat du PASJ, Karim Tangara a énuméré les différentes réalisations du parti dans la zone sur la période 1992 – 2012.
Ces réalisations ont, entre autres, pour nom la route Macina Point A, et l’aménagement des berges du fleuve Niger. Karim Tangara a demandé au candidat de prendre en compte dans son projet de société les revendications suivantes: l’aménagement de nouvelles terres agricoles dans la zone, l’emploi des jeunes, l’assainissement de la ville et le désenclavement du cercle par la construction des routes qui relieront Macina à Niono, San et Ténenkou.

Dramane Dembélé a répondu qu’il avait pris bonne note de ces revendications, avant de faire remarquer qu’une partie de ces doléances était déjà prise en compte dans son projet de société. Il a également assuré les militants que, s’il est élu, il mettra en œuvre des projets de pisciculture dans tous les campements bozos et initiera dès son investiture un vaste programme de subventions, ce qui va permettre aux paysans de mieux se prendre en charge.
En route pour Ségou. Malgré le grand retard accusé par la délégation, et sans toutefois oublier que nous sommes en plein mois de Ramadan, les militants sont restés mobilisés jusqu’à très tard dans la soirée pour accueillir le candidat Adema. Et c’est dans la salle Tientiguiba Danté archicomble que Dra et son équipe ont été accueillis par l’Association des jeunes opérateurs économiques, des sympathisants et des volontaires pour le développement de Ségou. S’y ajoutaient des centaines de militants venus de tous les cercles de la 4ème région. Le Coordinateur de la Section ADEMA a, dans son allocution, fait savoir au candidat Dra que sa Section était prête à l’accompagner jusqu’à Koulouba.

Pour sa part, Dramane Dembélé a continué à dévoiler le contenu de son programme de société, abordant le thème de l’investissement dans la formation et l’équipement des hommes et des femmes qui sont chargés de veiller sur les populations et leurs biens.
C’est tard dans la nuit, aux environs de 0 heures que le candidat Adema et son équipe sont arrivés à San. Malgré cette arrivée tardive, une véritable marée humaine occupait toujours la Place de l’Indépendance. Les Sanois, par la voix du terroir, non moins Président de l’ARP, le Colonel Youssouf Traoré, ont assuré la victoire à celui qu’ils considèrent comme leur enfant, et ce dès le premier tour.

Pour la dernière étape de cette longue tournée, le candidat Adema a démarré la journée à Djenné, où il a été reçu par une foule motivée. Le Coordinateur ADEMA de la région, l’Honorable Tioulenta, ravi de recevoir Dra et sa forte délégation, n’aura pas de mots assez forts pour déclarer: «bienvenue à Djenné, porte d’entrée de la région de Mopti, célèbre fille de la vieille et illustre Djené-Djeno». Le candidat Dramane Dembélé prendra là aussi la parole pour dérouler son programme, suivi par plusieurs interventions allant toutes dans le même sens: «faire élire le candidat Adema dès le 1er tour».
A Mopti, c’est à l’entrée de la ville, au niveau du poste de contrôle de la police, qu’un impressionnant cortège de véhicules et d’engins à deux roues attendait Dra et sa délégation. Et c’est également sur la Place de l’Indépendance que la rencontre entre les nombreux militants et sympathisants et leur candidat a eu lieu. Ils étaient tous là, les dignes fils de la Venise malienne: Kassoum Tapo, Mamadou Tahirou, Kola Hamidou Cissé, Kolourou Hamidou Diallo et Mme Mama Gano.

Enfin, dans la journée de samedi, Dra et son équipe se sont rendus respectivement à Kona et à Douenza, où ils ont été accueillis par Ali Nouhoum Diallo, Mustapha Dicko et les dignitaires traditionnels et religieux de ces deux localités. Tard dans la soirée, le candidat Adema a visité Bandiagara, Bankass et Koro, avec toujours le même accueil enthousiaste, une très grande mobilisation des militants et la promesse de porter le candidat Adema à Koulouba. Dimanche fut le jour du départ pour Kidal, une étape importante dans la campagne.

Pierre Fo’o Medjo, Envoyé spécial

22 Septembre du 25 Juillet 2013