Partager


Ces trois personnalités ont déposé leur dossier de candidature auprès de la Cour Constitutionnelle. Le premier, le vendredi 23 mars à 16h10 mn ; le deuxième, le lundi 26 mars à 19h ; le troisième, hier mardi 27 mars à 13h30 mn.

Cette information nous a été confirmée par le Secrétaire général de la Cour Constitutionnelle, Boubacar Tawaty. Le dossier d’ATT a été déposé par son mandataire, un certain Kader Bâh, illustre inconnu de son état.

Son formulaire de parrainage a été rempli par des conseillers communaux des huit régions du Mali et du district de Bamako.

La candidature d’IBK a été remise à Tawaty par Bocari Téreta, Secrétaire général du RPM et surtout mandataire de ce dernier. Le président de l’Assemblée nationale a été parrainé par des députés. Idem pour Blaise Sangaré qui a déposé lui-même son dossier.

Tous ont remis au Secrétaire général de la Cour Constitutionnelle un dossier complet comprenant une photo d’identité, un certificat de nationalité, un casier judiciaire, un formulaire de parrainage, un reçu de versement de la caution de dix millions de nos francs.

A en croire Boubacar Tawaty, la proclamation provisoire des candidatures aura lieu le samedi 31 mars et 24 heures seront accordées aux citoyens pour d’éventuels recours. Ainsi, le lundi 2 avril, la Cour rendra son arrêt définitif en dressant la liste des candidats officiels.
Cet arrêt va permettre au ministère de l’Administration Territoriale de confectionner rapidement les bulletins uniques.

Selon une décision du ministre Kafougouna Koné, le «classement des candidats ou listes de candidats sur le bulletin de vote unique se fait conformément à l’ordre résultant de la liste définitive des candidatures publiée».

Précisons, enfin, que le président ATT, qui avait fait officiellement acte de candidature, le vendredi 23 mai, en catimini, n’a annoncé son entretien de briguer un second mandat qu’hier, mardi 27 mars, à partir de Nioro du Sahel où il était en visite, dans le cadre de sa campagne permanente.

Chahana TAKIOU

28 mars 2007.