Partager

Dans un communiqué qu’elle nous a fait parvenir, la Cellule de communication de la présidence dément les allégations faisant état de la non déclaration des biens du président de la République devant la Cour suprême. « Il revient comme une rengaine, depuis quelque temps, que le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta n’est pas en phase avec la légalité pour n’avoir pas fait la déclaration de ses biens devant la Cour suprême », dit le texte.jpg_une-2479.jpg

Selon le communiqué « ces affirmations, sont véhiculées et entretenues par ceux qui ont peur ou intérêt à la désinformation, et qui cherchent en conséquence à jeter de l’opprobre et l’anathème sur la lutte implacable contre la corruption et l’impunité engagée depuis le début du mandat du président Ibrahim Boubacar Keïta ».

« Contrairement à ces affirmations sans aucun fondement et sans aucun recoupement préalable, la Cour suprême, conformément à la Constitution malienne, a bel et bien reçu, sous le N°059/P-CS du 9 septembre 2013, la déclaration écrite des biens du président de la République Ibrahim Boubacar Keïta », poursuit le texte.

« Le président de la Cour suprême, Nouhoum Tapily, a délivré à Ibrahim Boubacar Keïta, président de la République un récépissé de sa déclaration, sous le N°01/P-CS du 9 septembre 2013 » ajoute le communiqué qui précise que « la lutte contre la corruption, qui répond aux attentes et aspirations de notre peuple est et se poursuivra, jusqu’au bout, implacablement et imperturbablement, dans le cadre de la loi ».

L’Essor du 7 Janvier 2014