Partager

Le 17 mai 2021, il y aura l’élection du ou de la président(e) du Parlement Panafricain (PAP) en Afrique du Sud. Notre compatriote, Mme Haïdara Aïchata Cissé dite Chato, membre du Conseil national de transition (CNT-organe législatif au Mali) est candidate à ce poste. Elle a d’ailleurs le soutien de ses collègues du Mali et de toute l’Afrique de l’ouest. Réunis à Bamako, le 11 avril 2021, les députés du Caucus (région) Afrique de l’Ouest du Parlement Panafricain ont décidé de présenter et de soutenir la candidature de Mme Haïdara Aïchata Cissé du Mali au poste de président du Parlement Panafircain.

La déclaration de soutien a été lue, le dimanche 11 avril 2021, lors d’une rencontre tenue à l’Hôtel Salam de Bamako, en présence du ministre des affaires étrangère et de la coopération internationale, Zeyni Moulaye, de la représentante du président du CNT, Mme Hatouma GAKOU DJIKINIE, des anciennes ministres, des représentantes des organisations féminines du Mali, des députés du Caucus (région) Afrique de l’Ouest du Parlement Panafricain avec à leur tête l’honorable SANCHES Helio De Jesus Pina et d’autres personnalités.

Après les mots de bienvenue d’Aly Koné, membre du CNT, le député Ivoirien, Aboubacar Sidiki Koné a lu le communiqué final de la réunion du caucus (région) de l’Afrique de l’ouest, tenue au Centre international de conférence de Bamako (CICB), le 11 avril 2021. Ce communiqué final dénommé « Appel de Bamako » soutien la candidature de Mme Haïdara Aïchata Cissé dite Chato, membre du CNT. « Nous, Députés du Parlement panafricain, représentants les pays de l’Afrique de l’Ouest, nous sommes réunis les 10, 11 et 12 avril 2021 à Bamako, afin de nous imprégner effectivement de décisions de réunions tenues à Midrand, du 8 au 12 Mars 2021 et du 26 au 31 Mars 2021. A cet effet, deux points essentiels ont fait l’objet de nos réflexions : La Situation du Parlement panafricain (PAP) ; les renouvellements des instances du PAP », a-t-il dit.

Et d’ajouter que les Députés sont convaincus qu’il faut à la tête du Parlement un Président rassembleur, intègre, dynamique, qui rassurera les Chefs d’Etats, les Organes de l’Union africaine et l’ensemble des partenaires du PAP. « Au regard de ce qui précède, les Députés présents à Bamako, représentants leurs collègues de l’Afrique de l’Ouest, s’engagent à porter la candidature de Mme HAIDARA Aichata CISSE, Membre du Conseil National de Transition du Mali (ORGANE LEGISLATIF), Vice-présidente sortante du Parlement panafricain, au poste de Présidente du Parlement Panafricain », a souligné le député Ivoirien, Aboubacar Sidiki Koné.

Le président du Caucus, l’Honorable Docteur SANCHES Helio De Jesus Pina abonde dans le même sens. Selon lui, il faut un nouveau bureau du Parlement panafricain (PAP) qui défende l’intérêt général. Pour lui, il faut une vraie vision du PAP, voila pourquoi, dit-il, le Caucus a décidé de présenter et de soutenir la candidature de Mme Haïdara Aïchata Cissé, membre du CNT, à la présidence du PAP. « Notre candidate est une personnalité qui connaît cette institution. Notre campagne commencera aujourd’hui et terminera lorsque Mme Haïdara Aïchata Cissé sera déclarée présidente du PAP », a-t-il dit.

Très émue, Mme Haïdara Aïchata Cissé dite Chato a remercié les autorités maliennes pour l’aboutissement heureux de sa candidature. « Je remercie Dieu, le Tout-Puissant pour avoir fait de moi, aujourd’hui, la Candidate de notre région Afrique de l’Ouest à la présidence du Parlement panafricain. C’est un signe de maturité et d’unité de notre région. En me choisissant parmi tant d’autres membres émérites pour présider le PAP, je voudrais, en retour, exprimer à chacun et à chacune de vous, toute ma reconnaissance et ma profonde gratitude. Soyez-sûrs qu’avec l’aide de Dieu et votre accompagnement constant, je ne ménagerai aucun sacrifice pour être à hauteur de cette nouvelle mission.

Chers Collègues, à la faveur de cet évènement historique, je tiens à rappeler que ce soit à la présidence du Caucus des Femmes du PAP ou à la vice-présidence du Bureau du PAP, j’ai bénéficié du soutien et de l’accompagnement sans faille de l’ensemble des parlementaires panafricains et singulièrement ceux de l’Afrique de l’Ouest », a déclaré Chato. Elle a promis de travailler en synergie avec toutes les composantes du PAP, sans exception aucune, pour remplir correctement le mandat qui lui sera confié. Elle affirme avoir le soutien du président sortant du PAP qui n’est pas candidat à sa propre succession. « Je vous demanderais, avec humilité de transcender nos divergences politiques ou interpersonnelles et de ne considérer que l’intérêt supérieur de l’Afrique afin de mieux contribuer aux efforts de paix, de sécurité, de réconciliation, de stabilité et de développement déjà entrepris par nos autorités.

Je vous invite chacune et chacun à travailler de jour comme de nuit au succès de notre candidature au soir de l’élection à la présidence du PAP », a conclu la candidate Mme Haïdara Aïchata Cissé dite Chato. Quant à la représentante du président du CNT, Mme Hatouma GAKOU DJIKINIE, elle a indiqué  que Mme Haïdara Aïchata Cissé a occupé plusieurs fonctions. « Son combat pour la population n’est plus à démontrer. Notre pays a le devoir de soutenir sa candidature. C’est un honneur pour nous, c’est le Mali, c’est l’Afrique qui gagne », a-t-elle conclu. Au cours de cette cérémonie, des motions de remerciement ont été adressées aux autorités maliennes et au président du Caucus Afrique de l’ouest.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain