Partager

L’honorable Oumar Mariko, élu de Kolondiéba, vient une fois de plus tester sa force politique en s’opposant au candidat controversé du RPM, Issiaka Sidibé dit Isaac à la présidence de l’Assemblée nationale. Malheureusement, il a perdu face à ce dernier avec 11 voix recueillis contre 115 pour son challenger.

jpg_une-2572.jpgIl faut cependant saluer le courage de l’homme, intraitable en matière politique. Selon des indiscrétions, Oumar Mariko aurait refusé de signer le pacte politique piloté par le PM Oumar Tatam Ly la semaine dernière.

Sur le fond, la relecture des textes de l’Assemblée nationale, où la mouvance présidentielle compte porter le nombre du groupe parlementaire à 10 députés. Une proposition rejetée par l’honorable Oumar Mariko. C’est de là que serait parti le divorce entre le Sadi et le RPM.

Ce procédé de l’homme le conduira sûrement à l’opposition du côté de l’URD. La nouvelle législature s’annonce dure au vu de cette discorde entre le Sadi et le RPM.

Le nouveau patron de l’hémicycle est Issiaka Sidibé, l’élu de Koulikoro, est inspecteur des douanes à la retraite. Peu connu du monde politique, mais député entre 2002-2007 sous la législature d’IBK, alors président de l’Assemblée, il signe son retour dans l’hémicycle. Beau père de Karim Kéita, il est le père de Rokia Sidibé, épouse de Karim, très engagée dans la campagne législative.

En sport, il a été président de l’AS Réal de Bamako et de l’AS Firhoun de la Commune III.

Ousmane Daou

L’Indicateur du Renouveau du 24 Janvier 2014