Partager

Des conseillers techniques, des chargés de mission de la présidence de la république avaient hier le moral bien bas. Motif : Ils n’ont pas apprécié la s ortie du président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta à leur endroit lors d’une rencontre avec les Maliens établis à Dakar, au Sénégal. Il aurait jugé » pléthoriques « , peu » efficaces « les conseillers et chargés de mission qui ne montent à Koulouba que pour prendre leurs tickets d’essence».

Ces propos, dont une partie a été diffusée au journal parlé du lundi 20 heures, a mis en colère certains des mis en cause, qui pensent que le président ne doit pas les mettre tous dans le même bateau. C’est pourquoi, l’atmosphère était morose à Koulouba et ressemblait à un silence de cimetière.

D’après certaines confidences, d’autres ont tout simplement préféré rester à la maison. Il faut rappeler que c’est à son retour de Dakar que le président a opéré une restructuration au niveau de la présidence à travers la suppression de sept cellules, soit une cinquantaine de postes de conseillers techniques et chargés de mission.

Kassoum THERA, A DIARRA

L’Indépendant du 30 Octobre 2013