Partager

Amadou.jpg

La Présidence de la République se renforce avec la venue de Amadou Diakité en qualité de Conseiller technique chargé des questions sportives.

C’est fait depuis vendredi dernier : Amadou Diakité est désormais Conseiller aux sports à la Présidence de la République du Mali. Cette nomination, qui intervient à un moment où le sport malien est pleine expansion, traduit en fait la volonté du Chef de l’Etat d’accorder une place de choix à la promotion de la politique sportive dans notre pays. Jusque là, la gestion des questions sportives à la présidence était confiée à une Chargée de mission, Madame Cissé Assétou Baba Diarra.

La venue d’un homme d’expérience, qui est reconnu par ailleurs comme l’un des dirigeants sportifs les plus en vue sur le plan national et international aura certainement son pesant d’or et est bien accueillie dans le milieu sportif. L’homme dont il s’agit, est fortement imprégné de la matière sportive pour l’avoir pratiqué à des degrés de responsabilités élevées.

Président de la fédération malienne de football de 1992 à 2002, Amadou Diakité s’est par la suite ouvert les portes du comité exécutif de la CAF en 1992, et du comité exécutif de la FIFA en 1998 qu’il a dû quitter en 2006 pour n’avoir pas été proposé par les responsables de Malifoot. Membre influent de l’instance dirigeante du football africain, tout assure que notre compatriote va briguer un nouveau mandat à la suite de la prochaine assemblée générale de renouvellement.

Né le 30 mars 1954 à Sévaré, Amadou DIAKITE, ancien du Lycée de Balada, est professeur d’enseignement secondaire. Il est titulaire d’un diplôme du cycle normal de l’école normale supérieur (ENSUP). Dès son jeune âge, il est entré dans les milieux dirigeants du sport malien.

Tour à tour, il occupera les postes de Directeur adjoint des sports, Conseiller technique à la Présidence sous la 2ème République, Conseiller technique au Ministère des sports à l’avènement de la 3ème République. Amadou Diakité est resté longtemps Secrétaire Général de la Fédération Malienne de Football (FMF) avant d’en devenir le Président en 1992.

Avec lui, le football malien a véritablement commencé à sortir de l’ombre. Ainsi, le Mali a joué les demi finales des Coupe d’Afrique des nations de 1994 et 2002, les demi finales des championnat d’Afriques des nations cadets et juniors en 1995. C’est certainement son influence et la parfaite organisation de la CAN cadets de 1995 qui ont valu au Mali de bénéficier de l’organisation de la CAN 2002, qui a également connu un succès retentissant.

En vérité, la présence de Amadou Diakité dans les instances internationales du football a bien rendu au Mali beaucoup de services. Et le sport malien tout entier bénéficiera encore plus de son apport, à partir de cette nouvelle fonction.


S DIALLO

28 Juillet 2008