Partager

LePDG(parti au pouvoir) a tenté de convaincre les dirigeants de l’ANC de retirer la candidature sud-africaine de Nkosazana Dlamini-Zuma à la présidence de la Commission de l’UA briguée également par le Gabonais Jean Ping, selon un communiqué du PDG mercredi. Un groupe de dirigeants africains, dont les présidents gabonais Ali Bongo Ondimba, sud-africain Jacob Zuma mais aussi le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia, le président ivoirien Alassane Ouattara ou le Premier ministre éthiopien Meles Zenawi se sont réunis mi-mars à Cotonou avec le président béninois Thomas Boni Yayi, actuel président de l’UA, pour tenter de trouver une solution à « la non élection du président de la commisssion ». La présidence est briguée par Mme Dlamini-Zuma et M. Ping, président de la commission depuis 2008. (…)« En dépit des multiples échanges entre les 2 délégations, aucune solution n’a pu se dégager en raison du maintien inconditionnel de la candidature de Mme Zuma… « selon le communiqué du PDG que nous avons reçu mercredi.Incapable de départager les 2 candidats, le sommet d’Addis Abeba en janvier avait décidé de reconduire pour 6 mois l’équipe sortante.