Partager

Vendredi, la présentation du nouveau bureau de dix membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) au ministre de l’Administration territoriale et des Collectivités locales, Kafougouna Koné a été faite.

Etaient présents, les membres de son cabinet, ainsi que le président de la Délégation générale aux élections, le colonel Siaka Sangaré.

En effet, une semaine après l’installation officielle de ses membres par le ministre de l’administration territoriale et des collectivités locales, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a élu son bureau avec à sa tête Fodié Touré du Syndicat autonome de la magistrature et a obtenu un siège.

Alassane Bathily, 3è vice-président et doyen des membres de la Commission, a souligné que le bureau a été mis en place dans un climat de sérénité et par consensus.

Le président Fodié Touré, au nom des membres de la commission, a émis de vifs remerciements à l’endroit du ministre Koné, pour sa disponibilité constante depuis l’installation officielle de la Commission.

Aussi, Le président de la Ceni a exhorté ses collègues a être impartial : « Face aux ambitions, aux passions, nous afficherons compréhension, tolérance et impartialité. Dans l’accomplissement de notre mission, la loi nous impose de faire preuve d’impartialité, même s’il est vrai que chacun d’entre nous provient d’une organisation dont il tient à préserver l’honneur. Mais à compter de notre nomination, je suis convaincu que chacun s’est dévêtu de son habit partisan pour ne plus arborer que l’accoutrement de la Ceni et se mettre au service de la nation ».

Pour le président Touré, le défi qui attend son bureau pour les consultations générales de 2007, est immense, aussi, a-t-il sollicité tous les acteurs aux élections, comme l’administration, les partis politiques et la société civile, afin qu’ils s’investissent à relever ensemble ces défis.

L’administration, la Ceni et la Délégation générale aux élections, selon le ministre Koné, partagent les mêmes objectifs, qui sont la préparation d’une élection transparente et juste.

Le ministre de l’administration territoriale, a souhaité que, très prochainement, les trois places encore vacantes de la Ceni soient occupées par leurs titulaires. Aussi, appel a été lancé aux partis du groupement Espoir 2002 et à ceux de l’opposition afin qu’ils accordent leurs violons pour occuper les postes qui sont les leurs à la Ceni.

De même, le ministre Koné souhaiterait, que les élections de 2007 soient mieux organisées que celles des années précédentes, et que la Ceni se mette sans tarder au travail.

Concernant le siège mis à la disposition de la nouvelle équipe de la Ceni par le ministère de l’administration territoriale et des collectivités locales, le ministre a promis que le matériel y sera disponible dans un bref délai. Il a exhorté les membres du bureau, à ne ménager aucun effort pour que ce siège soit fonctionnel dans les jours à venir.

Le ministre de l’Administration territoriale et des Collectivités locales a confirmé aux membres de la Ceni, que toutes leurs préoccupations seront prises en compte par le département dont la porte leur sera grandement ouverte, car la mission pour laquelle ils sont investis est très grande, il s’agit d’organiser une élection transparente, gage du renforcement du processus démocratique.

Membres du bureau:

Président : Fodié Touré (Syndicat autonome de la magistrature)
1er vice-président : Adama T. Diarra (Adema/ARD)
2è vice-président : Abdoulaye Koïta (URD/PHP)
3è vice-président : Alassane Bathily (UMP/PHR)
4è vice-président : Elias Touré (RDS/MVT)
5è vice-président : Me Moussa Goïta (Barreau malien)
1er rapporteur général : Mamadou Diamoutani (confessions religieuses)
2è rapporteur général : Hamadoun Maïga (BDIA F.J/ACC)
1er questeur général : Modibo Bagayoko (PDR/ACC)
2è questeur : Mme Bagayoko Aminata Traoré (CAFO)

09 octobre 2006.