Partager

La directrice de distribution Orange Mali, Mme Diop Bintou Koné a rencontré jeudi dernier, les partenaires/distributeurs (masters) d’Orange-Money et des représentants des points de vente de cartes de recharge Orange Mali.

Cette rencontre visait à recueillir leurs priorités en matière de collaboration et les difficultés qu’ils rencontrent dans l’exercice de leur travail. Il s’agit de les informer des mesures prises ou qui sont en cours de l’être pour enrayer ces problèmes.

La rencontre s’inscrivait dans le cadre de la mise en œuvre des activités visant à consolider les bonnes relations existant entre Orange Mali et ses partenaires. Intervenant à l’occasion, les invités ont évoqué des préoccupations qui, selon eux, méritent d’être traitées avec une attention particulière. Entre autres problèmes soulevés à cet effet, ils ont énuméré la baisse des tarifs de transfert Orange Money qui a réduit leur marge bénéficiaire, les difficultés relatives à l’application Orange «kaabu» mobile, les incompréhensions entre distributeurs et points de ventes. Ils ont également insisté sur la nécessité de tout mettre en œuvre pour faciliter l’immatriculation des agents à l’Institut national de prévoyance sociale (INPS), leur intégration à l’Assurance maladie obligatoire (Amo), la bancarisation de leurs salaires. Ils ont aussi demandé de prendre des mesures pour mettre fin aux arnaques, dont ils sont victimes lors des transactions financières. 

Après avoir souhaité ses vœux de nouvel an 2022 à l’assistance, la directrice de distribution a révélé les priorités 2022 de sa société en matière d’amélioration des conditions de travail de ses collaborateurs. Elles se rapportent, a annoncé Mme Diop Bintou Koné, à la digitalisation des points de vente à travers «kaabu» mobile qui leur offre des facilités pour faire simplement leurs transactions en cliquant sur les icônes. Tout en ayant la possibilité de consulter l’historique de leurs transactions et commissions. Cette application mobile, a ajouté la directrice de distribution Orange Mali, va permettre également d’éviter les erreurs de dépôt et de transfert d’argent. Selon elle, son service travaille sur «kaabu» pour résoudre les pannes que les points de vente rencontrent au cours de leurs transactions afin de satisfaire tous les clients en répondant à leurs besoins et préoccupations.

Concernant leur sécurisation, Mme Diop Bintou Koné a confirmé qu’il est important de légaliser la collaboration entre Orange Money et tous ses travailleurs en leur donnant des contrats. Cette formalisation du travail est capitale pour la protection de tous, car c’est une garantie, a-t-elle précisé.

La directrice Mme Diop Bintou Koné a rappelé qu’Orange Mali compte aujourd’hui 5 millions de clients, dont 3,5 millions de clients actifs, et 56.000 points de vente. «Nous inscrivons nos meilleurs travailleurs à l’INPS et à l’Amo, mais cela dépend de leurs efforts fournis dans ce travail. Nous accordons des mesures d’accompagnement aux points de vente qui ont eu des difficultés de bénéfice suite à la baisse des tarifs», a-t-elle expliqué. Elle a aussi signalé qu’en cas de plainte ou de besoin de renseignement qu’ils peuvent contacter le numéro : 37171.

Au terme de ces échanges, masters et représentants de points de vente se sont dits satisfaits des explications données par la directrice de distribution Orange Mali.

N’Famoro KEÏTA

Source: L’Essor