Partager


Frédéric Oumar Kanouté lauréat,Modibo Kéïta, Alpha O. Konaré, Cheick Modibo Diarra, Dr Hamed Sow parmi les lauréats d’honneur.

Le lauréat de la première édition du trophée « Talent d’Or » s’appelle désormais Frédéric Oumar Kanouté, attaquant des Aigles du Mali et du FC Séville. Il était en compétition avec d’autres stars, notamment Seydou Kéïta dit Seydoublen, Daba Modibo Kéïta, Oumou Sangaré, le chanteur Salif Kéïta, Mokobé Traoré ou encore le couple aveugle Amadou et Mariam. C’est à l’issue du vote par SMS par le public (229 voix) que Frédéric Oumar Kanouté a remporté cette consécration.

C’est au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée, le dimanche 21 septembre, que son trophée a été remis à son cousin Raymond Magassa par le parrain de l’événement, Hamed Sow, ministre de l’Energie, des Mines et de l’Eau. C’était dans la salle de l’Union Africaine de l’hôtel Laïco Amitié en présence de plusieurs membres du gouvernement. Plusieurs personnalités dont feu Modibo Kéïta, Alpha Oumar Konaré, Cheick Modibo Diarra … ont reçu chacun le trophée d’honneur.

Le 22 septembre est une date très importante pour le Mali. Elle consacre la fête de l’Indépendance de notre pays. C’est cette date symbolique que l’Agence multimédia dénommée « Mali Evénement » a choisie pour récompenser des hommes et des femmes qui ont fait leur preuve dans le développement socio-économique du Mali par la remise des trophées « Talents d’Or« .

L’événement s’est déroulé, le dimanche 21 septembre, dans la salle de l’Union Africaine de l’hôtel Laïco Amitié en présence du parrain de la soirée, Hamed Sow, ministre de l’Energie, des Mines et de l’Eau. Qui était accompagné, pour la circonstance, de son épouse Fatou Sow. Plusieurs membres du gouvernement avaient fait le déplacement pour rehausser l’éclat de cette fête.

Il s’agit de Ibrahima N’Diaye de la Formation Professionnelle, Kafougouna Koné de l’Administration Territoire et des Collectivités Locales, Sadio Gassama de la Sécurité Intérieure et de la Protection Civile, Hamane Niang de la Jeunesse et des Sports, Mme Diarra Mariam Flantié Diallo de la Communication, Mme Maïga Sina Damba de la Promotion de la Femme, Fatoumata Guindo des Relations avec les Institutions et porte-parole du gouvernement. Plusieurs invités de marque ainsi que des représentants des récipiendaires étaient aussi présents.

Pour le directeur général de Mali Evénement, Boubacar Soumano, « le rêve est tout simplement devenu réalité« . Une occasion pour lui de remercier les différents partenaires qui se sont manifestés pour que cette rencontre voit le jour. Selon lui, cette cérémonie de remise de trophées « Talents d’Or » sera désormais un rendez-vous annuel à la veille de la fête de l’Indépendance.

Le parrain de l’événement, Dr Hamed Sow, a relevé que l’instauration des trophées « Talent d’Or » revêt une importance capitale en ce sens que ces trophées incitent à l’excellence et à la compétitivité. Ils renvoient à la culture du résultat si cher au Président de la République. « Avec les Grands hommes, les pionniers de l’Indépendance, les Mamadou Konaté, Modibo Kéïta, nous avons acquis l’indépendance, la souveraineté politique« .

Dans le concert des nations, notre pays est écouté et respecté. Ce qui nous reste à conquérir enfin est la souveraineté économique. Elle passe par le décollage socio-économique de notre pays. A cet effet, dans son Projet de développement économique et social, le Président ATT a dit : « Dans la vie des nations et des peuples, il y a des moments où un déclic s’est produit, où le temps s’est accéléré, leur permettant d’enclencher le cercle vertueux du développement.

Ces accélérations de l’histoire des nations se sont souvent produites, à des moments précis : celui de leur rencontre avec un ou plusieurs de leurs fils, qui leur offraient une vision claire de l’avenir et proposaient des actions à mettre en œuvre pour les objectifs à atteindre. Ce sont les hommes qui font l’histoire, ce sont les hommes qui façonnent le destin de leur pays. Le Mali de demain, celui dont la construction est en cours, sera ce que nous, les fils du Mali, nous en feront».

Dr Hamed Sow de poursuivre : «la souveraineté économique se conjugue avec le patriotisme économique. Ce dernier suppose que nous comptions d’abord sur nos propres forces. Que nous comprenions, une fois pour toute, que personne d’autre ne viendra bâtir le Mali à notre place. La bataille de l’édification économique, nous pouvons la gagner. Nous avons des atouts et mêmes de nombreux atouts » a-t-il déclaré.

Pour conclure, le parrain de l’événement a souligné que «la bataille du succès se gagne par l’émulation. Ainsi, devrait aller le Mali avec vous, chers amis les jeunes. Le Mali qui gagnera sa place dans le concert de la mondialisation. Le chanteur français Patrice Bruel disait à ses amis : rendez-vous dans dix ans dans la place des grands hommes. Ici, nous avons déjà un Grand Homme, ATT. Alors, disons rendez-vous dans quatre ans, avec le Mali qui gagne, dans la place des pays émergents« .

Ils étaient sept nominés à ce plus grand trophée « Talent d’Or » dont quatre artistes et trois sportifs. Il s’agit de la diva du Wassoulou, Oumou Sangaré, Salif Kéïta, Mokobé Traoré et le couple aveugle Amadou et Mariam. Les sportifs sont l’attaquant des Aigles du Mali et du FC Séville, Frédéric Oumar Kanouté (Ballon d’Or Africain 2007) Seydou Kéïta du FC Barcelone (Ballon d’Or Mondial dans la catégorie junior en 1999) Daba Modibo Kéïta (Champion du Monde de taekwondo + 80 kg en 2007).

Au finish, c’est Frédéric Oumar Kanouté qui a remporté le trophée avec 229 voix grâce au vote du public par SMS. Son Talent d’Or a été remis à son cousin, Raymond Magassa, par le ministre Hamed Sow. Trois trophées ont été décernés à titre posthume à feus Modibo Kéïta (premier Président de la République du Mali) Bazoumana Sissoko « Le Vieux lion » et Ali Farka Touré. Les ministres Kafougouna Koné, Hamane Niang et Nantié Pléah ont reçu chacun un trophée d’honneur.

Les cinéastes Cheick Oumar Sissoko et Souleymane Cissé et l’écrivain Seydou Badian Kouyaté sont les lauréats dans la catégorie des hommes de culture. Alpha Oumar Konaré et son épouse Adam Bah, Cheick Modibo Diarra de la NASA ont été primés dans la catégorie « Intellectuels« .

S’agissant des entreprises, ce sont la Société des Télécommunications du Mali (Sotelma) la Société de téléphonie Orange-Mali, la Société Djigué et Frères, le Groupe Simaga, la SEMA, l’ORTM, Africable, le Groupe Laïco qui ont été récompensés.

Des dirigeants sportifs tel l’actuel Président de la Fédération Malienne de Football, Salif Kéïta (premier Ballon d’Or Africain) et des jeunes Mamadou Diarra (un jeune Malien décoré par le Sénat Français) Hamchétou Maïga (capitaine de l’équipe féminine de basket-ball). Le patron de Graphique Industrie, Alou Tomota, Oumar Niangadou, Bama Draméra, la Compagnie Aérienne du Mali (CAM) Batex-CI ont été aussi récompensés.

En tant que parrain, Dr Hamed Sow a été honoré par un trophée qu’il a reçu des mains du ministre en charge des Relations avec les institutions, porte-parole du gouvernement, Fatoumata Guindo.

La soirée, qui a duré deux heures d’horloge, a été agrémentée par la prestation d’artistes talentueux à l’image de Samba Touré (fils spirituel de feu Ali Farka Touré), Ténèyini Damba (fille de Bazoumana Sissoko) et la grande cantatrice Djénéba Seck.

Alou B HAIDARA

23 Septembre 2008