Partager


L’Union des Femmes Rurales d’Afrique de l’Ouest et du Tchad organise du 5 au 10 mars sa première Assemblée Générale ordinaire au CRES de Badalabougou. La cérémonie d’ouverture, présidée par Mme Diallo M’Bodji Sène, ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, a enregistré la présence de Mme Oumou Diombélé, Mme Rosali Ouaba, M. le président de l’APCAM ainsi que des délégations venues de divers pays de la sous région.

Le ton de cette cérémonie a été donné par l’ensemble instrumental qui a fait l’éloge des femmes. Et l’occasion est revenue à Mme la présidente nationale de l’UFROAT-Mali de souhaiter la bienvenue aux délégations de tous les pays présents et de faire un rappel sur la création de l’union. Notons que à travers cette assemblée, les participantes échangeront sur le rôle des femmes rurales dans la gestion des ressources naturelles et dans le développement.

Mme la présidente du RESCIFROAT, Rosali Ouaba du Burkina Faso, dans son discours, dira que cela fait environ trois ans qu’on attendait cette grande assemblée. Elle s’et réjouit en voyant tout ce monde rassemblé à Bamako en ce jour du 5 mars. Mme Rosali Ouaba a, au nom de toutes les femmes et en son nom propre, adressé sa reconnaissance à Mme Touré Lobbo Traoré, la première dame du Mali qui, malgré son calendrier très chargé, a tenu à les recevoir dans son cabinet pour manifester sa joie en faveur des femmes rurales de l’Afrique de l’Ouest pour le choix de Bamako pour la tenue de cette assemblée générale.

Pour elle, cette grande association, la première de la sous région, est l’espoir des femmes rurales d’Afrique de l’Ouest et du Tchad pour faire entendre leurs voix, pour participer aux décisions et pour renforcer leurs capacités afin de prendre leur place auprès des hommes dans le développement de leurs pays et de celui de l’Afrique toute entière.

Elle n’a pas surtout oublié de signaler que ladite assemblée générale, durant 5 jours, ambitionne non seulement de redynamiser la structure mais aussi de renforcer leurs capacités dans plusieurs domaines.

Avant de terminer, Rosalie Ouaba a annoncé la commémoration avec leurs soeurs maliennes de la journée du 8 mars à Bamako ; l’initiative a été bien accueillie par les autorités du Mali qui vont assurer leur déplacement sur les lieux où se tiendront les festivités.

Le président de l’APCAM a déclaré sa joie par rapport à cette initiative prise par la ministre de la Promotion de la femme de l’enfant et de la famille Mme Diallo M’Bodji Sène.

Précisons que l’objectif général des assemblées est de faciliter l’implication des femmes rurales de l’UFROAT dans la gestion durable des ressources naturelles de leurs communautés, de leurs pays et de la sous région.

Bakoroba COULIBALY, Stagiaire

07 mars 2007.