Partager

Un hélicoptère de la force européenne Atalante a frappé mardi une base de pirates sur la côte somalienne, une première qui démontre la volonté de la communauté internationale de lutter plus énergiquement contre la piraterie dans l’océan Indien. L’appareil a « visé des bateaux de pirates sur une plage » dans la région de Galmudug, au centre de la Somalie, a indiqué un porte-parole d’Atalante, Timo Lange.Cette opération nocturne n’a fait aucune victime à terre et « les moyens mobilisés sont retournés sains et saufs », selon Atalante. L’objectif déclaré est de « casser le modèle économique des pirates » à tous les niveaux, des préparatifs des attaques aux opérations de blanchiment des profits qu’ils en tirent. Outre la protection des navires marchands, Atalante a permis l’arrestation de 117 pirates présumés et le démantèlement de 27 groupes de pirates en 2011.Le nombre d’attaques réussies par les pirates a diminué mais quelque huit navires et 235 marins seraient toujours otages, selon Atalante. AFP.