Partager

L’ex-président malgache Marc Ravalomanana a exhorté depuis le Swaziland ses partisans à « sauver la Nation », qualifiant de « coup d’Etat » l’arrivée au pouvoir d’Andry Rajoelina, dans son premier message public depuis sa démission, diffusé mercredi à Antananarivo. « Il nous appartient, il t’appartient, il m’appartient de défendre notre chère patrie; venez nombreux, peuple malgache, fonctionnaires, sauver la Nation, défendre l’union et l’unité nationales », a-t-il déclaré dans un message sonore enregistré, diffusé lors d’un rassemblement d’opposants au régime de transition dans un parc du centre de la capitale malgache. Il s’agit de la première intervention publique de Marc Ravalomanana depuis que, lâché par l’armée, il a été contraint de démissionner le 17 mars en transférant les pleins pouvoirs à un directoire militaire, qui les a ensuite remis au chef de l’opposition Andry Rajoelina. L’ex-président malgache Marc Ravalomanana se trouvait mardi à Mbabane, la capitale du Swaziland, avant le sommet du 30 mars de la Communauté de Développement d’Afrique australe (SADC) dans la capitale swazie. (Afp)