Partager

Ce résultat n’est pas rassurant. Le Djoliba AC aurait pu se mettre à l’abri en s’imposant à l’extérieur. “Nous avons livré un grand match et nous avons eu plus d’occasions que l’adversaire. Nous avons eu au moins trois bonnes occasions de marquer”, a déclaré le coach des Rouges, Badra Aliou Diallo dit Conti.

Les locataires de Hérémakono doivent beaucoup se méfier, parce que rien n’est encore joué avec ce score nul et vierge. C’est un score piège qui offre presque la même chance de qualification aux deux adversaires. Pour ainsi dire, les nôtres doivent se mettre au travail s’ils veulent franchir ce cap, pour se retrouver dans la phase des poules.

Par ailleurs, il est à noter que les matches aller des 8è de finale de la Coupe de la Confédération Africaine de Football (CAF), disputés ce week-end, ont été sanctionnés, dans leur majorité, par des scores serrés : ce qui augure des manches retour ouvertes.

En effet, quatre matches nuls et autant de victoires sur une marge réduite ont sanctionné les huit rencontres au programme. Le score le plus corsé est à l’actif de l’Etoile du Sahel, victorieuse de l’Espérance de Tunis (2-0), prenant ainsi sa revanche sur le même adversaire, qui l’avait dominé, une semaine plus tôt, en finale de la Coupe de Tunisie.

Les matches retour sont prévus entre les 25, 26 et 27 juillet prochains.


Bruno Loma

15 Juillet 2008