Partager


Le 2ème congrès ordinaire de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) s’est tenu les 26 et 27 avril 2008 au Centre International de Conférences. C’était en présence du parrain de l’URD Soumaïla Cissé.

Il s’agissait, au cours de ces assises, de faire le bilan des quatres ans après le 1er congrès ordinaire tenu en décembre 2003, de renouveler les instances dirigeantes du parti et de fixer le cap pour l’avenir.

Dans l’opinion, on annonçait que c’était le congrès de tous les dangers à cause seulement du 2ème point de l’ordre du jour, à savoir le renouvellement des instances dirigeantes. Il faut rappeler qu’à quelques mois du 2ème congrès de l’URD, on a assisté à des tractations au sein du parti au sujet de la présidence.


Les ambitions de Oumar Ibrahima Touré

A l’époque, l’actuel ministre de la Santé avait clamé haut et fort son désir d’être président du parti. En plus, on reprochait au président Younoussi Touré au sein du parti de manque de dynamisme.

Ainsi, avait-on dit que plusieurs militants du parti, voire des cadres étaient pour la candidature de Oumar Ibrahima Touré car, il est l’un des cadres qui a beaucoup fait pour le parti.

Mais, à la grande surprise des uns et des autres, à l’ouverture des travaux du 2ème congrès, dans son discours, le parrain du parti URD, M. Soumaïla Cissé a mis fin aux ambitions de Oumar Ibrahima Touré.

Son discours ne souffrait d’aucune ambiguité au sujet de sa préférence pour le président sortant Younoussi Touré : “Je voudrais féliciter et encourager le président Younoussi Touré, le capitaine de cette équipe qui gagne depuis 5 ans. Qu’il en soit infiniment remercié. Je lui renouvelle mon entière confiance”.

Les motivations eventuelles d’un choix

A travers son adresse, du coup tous les participants ont compris que le choix du parrain a été déjà fait. Et il a préféré Younoussi Touré à Oumar Ibrahima Touré. Les choses ont été confirmées à la clôture, Younoussi a été réconduit comme président du parti et Oumar Ibrahima Touré a été maintenu à son poste de 2ème vice président.

Quelles peuvent être les raisons de la préférence de Younoussi à Oumar Ibrahima Touré? Selon nos sources, le choix de Soumaïla envers Younoussi est une manière de mettre fin aux ambitions de l’actuel ministre de la Santé qui, selon les mêmes sources, après être devenu président de l’URD (comme il était prévu), pourrait avoir l’intention de présenter sa candidature pour l’élection présidentielle de 2012.

Toute chose qui ne semblait pas arrager le parrain de l’URD qui aurait lui même des ambitions pour 2012. Donc, Oumar Ibrahima Touré à la tête du parti pourrait diminuer sa chance, surtout qu’il est apprécié par beaucoup de militants du parti. Ainsi, selon les mêmes sources, le choix de Soumaïla Cissé n’était pas gratuit, c’était une manière pour lui de préserver une place qu’il compte récupérer le moment venu.

Donc au moment du choix du candidat de l’URD pour les présidentielles de 2012 Soumaïla Cissé n’aura plus rien à craindre. Alors Soumaïla Cissé a-t-il agi pour l’intérêt de l’URD en choisissant Younoussi Touré?

Dado CAMARA

13 Mai 2008