Partager

De sa nomination à nos jours, Mamadou Sow qui a désormais les commandes de la direction régionale des transports terrestres et fluviaux, a effectué plusieurs reformes au sein de son service. Pour donner une certaine visibilité à son service, il entend œuvrer pour la motivation de ses agents, l’amélioration du cadre de vie et du service aux usagers et la sécurisation du lieu de travail.

Nommé il y a à peine trois mois à la tête de la direction régionale des transports terrestres et fluviaux, Mamadou Sow a initié plusieurs actions au nombre desquelles, l’atelier de formation des experts automobiles et des inspecteurs du permis de conduire, courant avril et mai. Selon M.Sow, l’objectif général de cette session de formation qui a duré cinq jours était de rendre performants les examens de passage au permis de conduire. La dite formation visait également à outiller les inspecteurs en vue d’assurer la fonction pédagogique et d’évaluation, essentielle à l’amélioration de la sécurité sur les routes.

En vue de motiver ses agents, le nouveau directeur régional des transports terrestres et fluviaux qui n’est pas en terrain méconnu pour avoir été inspecteur de permis de conduire durant dix ans, compte œuvrer pour l’émergence de nouveaux talents. Cela à travers la nomination de trois nouveaux chefs de division, trois nouveaux chefs de section sur six. S’y ajoutent celle de quatre nouveaux inspecteurs de permis de conduire et quatre nouveaux experts automobiles.

Conscient qu’une meilleure organisation du service passe par une amélioration du cadre de vie et du service, M.Sow projette avec l’appui financier de la direction nationale des transports terrestres, maritimes et fluviaux, de procéder à la réfection de la clôture de son service. Celle-ci est tombée depuis des années maintenant. Autre innovation : l’aménagement des voies d’accès. Pour atteindre l’objectif qu’il s’est fixé à savoir une bonne organisation du service en vue de la satisfaction des usagers, le nouveau DG envisage d’informatiser la direction des transports terrestres et fluviaux en dotant tous les bureaux de connexion internet et d’interphone.

Tous les chefs de division et de section seront dotés d’ordinateurs et d’imprimantes pour améliorer la qualité du travail. Outre le filtrage de l’entrée en vue de la sécurisation du lieu de travail, le nouveau patron s’engage à renforcer le service de gardiennage à travers le recrutement d’agents professionnels pour renforcer la sécurité.

Ramata S.Kéita

21 Mai 2013