Partager

Le directeur général du Chu Gabriel Touré, Lancéni Konaté a fait part lundi 15 juillet de sa ferme volonté de poursuivre la reprise en main des activités que sa structure mène. Pour ce faire il vient d’installer un logiciel appelé « Open Clinic » pour une meilleure gestion des ressources générées au bureau des entrées. Déjà le logiciel a montré ses preuves. La recette est passée de 18 millions à 70 millions de F CFA par mois. Toute chose qui a permis au Centre hospitalier universitaire Gabriel Touré d’éponger une grande partie de ses dettes.
Au premier trimestre 2012, les recettes étaient arrêtées à la somme de 85,740 millions F CFA, au même moment en 2013, elles ont été arrêtées à la somme de 130,436 millions F CFA » a souligné le Directeur général du CHU Gabriel Touré, Lancéni Konaté lors d’un point de presse au siège de la structure pour échanger sur la gestion actuelle de la nouvelle direction. » Au moment où nous prenions fonction Gabriel Touré n’était pas solvable. Il était endetté à plus d’1,5 milliard de F CFA à l’endroit des fournisseurs. Et pour 100 millions de FCF envers la BDM SA.

Une situation très difficile à gérer » a signalé l’orateur. C’est pour cela que la Direction a fait recours aux compétences de l’Agence nationale de télésanté et d’informatique médicale (Antim) pour l’installation d’un nouveau logiciel afin de sécuriser nos recettes. « Depuis l’installation de ce logiciel, open Clinic la situation a nettement changé par rapport à ce que nous avons trouvé« , a déclaré le DGA, Dr. Moussa Sanogo. « Nous sommes venus pour améliorer la situation afin que Gabriel Touré puisse jouer son rôle de troisième référence.

Si tout le monde ne peut rien faire Gabriel Touré doit pouvoir faire quelque chose » a -t-il précisé. C’est pour cela que la nouvelle direction a développé des initiatives pour rendre plus fonctionnelle et transparente la gestion du CHU Gabriel.

Outre l’installation du logiciel, la nouvelle direction a procédé au recensement biométrique du personnel. Sur la gestion du personnel, il indiquera qu’auparavant le nombre du personnel était méconnu et le chiffre communiqué avoisinait quelque 800 agents.

« Le recensement biométrique à fait ressortir le nombre exact d’agents qui travaillent au Chu Gabriel Touré. L’effectif total est de 647 agents. Ce qui a permis de rembourser près de 92 millions de F CFA de créances à la BDM-SA. Les 200 fictifs émargeaient aux ressources de l’hôpital » a déploré le DGA.

A la date du 22 avril 2013 le compte fonctionne normalement .

Quant à Dr. Ousmane Ly, Directeur général de l’Antim, il précisera qu’après son installation le personnel a été formé pour manipuler le logiciel. D’autres chantiers comme la création du site internet de l’hôpital et l’intranet sont en cours de réalisation.

La nouvelle direction dit prôner le dialogue social. «Nous sommes ouvert au dialogue avec le syndicat. C’est pourquoi nous avons instauré un cadre de rencontre bihebdomadaire. Nous ne prenons aucune décision sans les syndicalistes» a expliqué le Directeur.

La conférence s’est déroulée en présence du Directeur du Chu Gabriel Touré, Lancéni Konaté, de celui de l’Antim, Dr Ousmane Ly et du DGA du Chu Gabriel Touré, Dr Moussa Sanogo.

Ramata TEMBELY

L’Indépendant du 18 juillet 2013.