Partager

Le centre Awa Keita a abrité le mardi 17 octobre 2017 une rencontre autour du sujet. Au cours de la rencontre la coalition des organisations de la société civile pour une éducation pour tous a plaidé pour le transfert des compétences et des ressources de l’Etat destinées aux collectivités locales. Ils ont émis ce souhait en présence des plus hautes autorités. La dite rencontre a enregistré la présence du président de la coalition Modibo Diakité Mahamadou Ongoiba, Mme Aida Diarra tous membres de la coalition.

Prenant la parole le président de la coalition Modibo Diakité n’a pas passé par quatre chemins pour rendre hommage à tous ceux qui malgré un agenda chargé ont fait le déplacement. C’est la preuve que le transfert des ressources et des compétences de l’Etat envers les collectivités est une nécessité surtout pour le domaine de l’éducation a-t-il laissé entendre. Avant d’ajouter que la matérialisation même du processus de décentralisation au Mali a connu des hauts et des bas. L’éducation nationale a beaucoup souffert de ces difficultés. Mais en dépit de ces difficultés la coalition a décidé de jouer sa partition pour que l’éducation qui est un droit pour tous puissent enfin bénéficier des ressources nécessaires pour son bon fonctionnement.

Faut-il le rappeler la coalition pour l’éducation intervient surtout dans le domaine des transferts des compétences et des ressources de l’Etat vers l’éducation dans le cadre de la décentralisation. Pour l’avenir de notre éducation la coalition s’est fixée les objectifs suivants : influencer les plus hautes autorités de l’éducation en vue de promouvoir l’effectivité de la concomitance du transfert et des ressources et des compétences de l’Etat aux collectivités conformément aux textes. Le président de la coalition est revenu à la charge pour dire que tout sera mis en œuvre pour que les insuffisances du PRODEC I soient corrigées dans le PRODECII.

Badou S. Koba

Du 25 Octobre 2017