Partager

Lors d’une rencontre avec la presse hier, le garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Me Mamadou Ismaël Konaté, a affirmé que Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath a été arrêté sur ses instructions. « Il devenait une menace pour la quiétude sociale… », a-t-il précisé.

Une semaine après l’arrestation par le Camp 1 de la gendarmerie de Bamako du chroniqueur Mohamed Youssouf Bathily, le ministre de la Justice, Me Mamadou Ismaël Konaté, est revenu lundi sur l’affaire Ras Bath, qui a défrayé la chronique bamakoise toute la semaine dernière. Selon Me Konaté, c’est lui, en qualité qui ordonné l’arrestation du célèbre animateur radio.

« En tant que premier magistrat poursuivant, Ras Bath a été arrêté sur mes instructions. Il était devenu une menace pour la quiétude sociale, il fallait donc y mettre un terme », a affirmé le chef du département de la Justice au cours d’une rencontre avec les médias dans son ministère.

Se prononçant sur la libération de Ras Bath, le ministre Konaté a précisé qu’il reste toujours sous contrôle judiciaire. Selon lui, ce contrôle empêche l’animateur pour le moment d’animer ses émissions sur les ondes des radios. Me Konaté a été ferme concernant la poursuite du processus judiciaire contre le chroniqueur : « La procédure judicaire se poursuivra jusqu’au bout ».

Cette rencontre a été une occasion, pour Mamadou Ismaël Konaté, pour réaffirmer son engagement pour la promotion de la liberté d’expression au Mali.

Maliki Diallo

20 Aout 2016