Partager

Pour promouvoir les relations commerciales entre les commerçants maliens et ceux de la Chine, le Club des amis de la Chine a décidé de jouer un rôle d’interface entre les deux pays. Cet engagement de ladite association a été formalisé, le samedi 25 mai 2014, au cours d’une cérémonie solennelle au siège du Syndicat national des commerçants détaillants du Mali.

Pour aider le Syndicat national des commerçants du Mali dans sa quête à améliorer les revenues de ses militants, le Club des amis de la Chine veut jouer toute sa partition. Pour ce faire, il entend établir des relations commerciales fructueuses entre le Mali et la Chine.

Ainsi, pour relever ce pari qu’elle s’est assignée, l’association prévoit dans les jours à venir entre autres l’organisation d’une journée d’échange entre les commerçants maliens et leurs homologues de la Chine et projette la tenue d’une semaine commerciale dénommée « foire chino-malienne » à Bamako. L’annonce de la nouvelle a été faite par le Président de l’association, Aliou Sissoko, au cours de la signature d’un accord de partenariat entre l’association et le Synacodem.

A en croire le président du Synacodem, Cheick Oumar Sacko, ce partenariat, venu à point nommé, enlève une grosse épine dans le pied des opérateurs économiques maliens. Qui, selon lui, étaient confrontés d’énormes difficultés d’obtention de visa chinois. Pour M. Sacko, cette initiative du Club des amis de la Chine est salutaire et constitue une véritable aubaine pour les commerçants maliens. « Car, il fera faire profiter à nos commerçants les énormes potentialités commerciales que regorgent la Chine », s’est réjoui Sacko.

Pour sa part, le Président du Club des amis de la Chine dira que l’idée du partenariat vise à encourager les chinois par l’information et la sensibilisation concernant les opportunités et les stratégies d’affaires au Mali.

Youssouf Z

27 Mai 2014