Partager

On en parlait depuis quelque temps, mais c’est seulement récemment que la confirmation a été faite. En effet, de sources dignes de foi, la France a réceptionné récemment deux drones américains Reaper, en plus des Harfang et MALE. Ces armes extrêmement sophistiquées seront utilisées par les troupes françaises pour traquer les groupes terroristes qui continuent de semer la terreur au nord du Mali.

C’est le mercredi dernier que la France a pris possession des deux premiers drones de surveillance américains Reaper qui devraient être déployés avant la fin de l’année dans le nord du Mali. Cette acquisition avait été décidée au printemps dernier par le ministère français de la Défense. Parmi ces engins, on peut citer les drones MALE (moyenne altitude longue distance) qui sont des appareils de reconnaissance sans pilote.Une fois déployés, les deux premiers Reaper fabriqués par la société américaine General Atomics renforceront la capacité de surveillance et de renseignement des forces françaises et permettront des tirs de missiles sur les groupes armés activant dans tout le Sahel. Rappelons que le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian avait annoncé, en juin dernier, que Paris voulait acheter au total douze drones Reaper aux Etats- Unis, une acquisition dont le montant est évalué par ses services à 670 millions d’euros.

Pourtant, des craintes subsistent encore quant à l’utilisation de ces appareils sans pilote. En Afghanistan ou au Pakistan, leur utilisation par l’armée américaine contre les Talibans a été très décriée en raison d’énormes pertes en vies humaines que ces appareils peuvent souvent engendrer. D’autant plus que la région du nord du Mali est également très fréquentée par les nomades d’où l’inquiétude suscitée par certains craignant de voir ces frappes ciblées entrainer des bavures.

Massiré Diop

L’Indépendant du 23 Décembre 2013