Partager

Après la proclamation officielle des résultats provisoires qui donne une seconde chance à Soumaïla Cissé et IBK de briguer la magistrature Suprême, le candidat de l’Urd a invité les autorités à corriger les erreurs qui ont caractérisé le 1er tour. C’était au cours d’une conférence de presse qu’il a animée à DFA.com le vendredi 2 juillet.

A l’analyse de la déclaration du candidat de l’URD, Soumaïla Cissé, son score serait meilleur n’eut été la fraude massive qui a émaillé le 1er tour de la présidentielle. C’est pourquoi, dans son adresse à la presse, il a fourni une batterie de recommandations permettant le bon déroulement du second tour afin que le président élu ait une légitimité et une crédibilité aux yeux de l’opinion publique. Ainsi, après avoir salué la grande mobilisation des électeurs et électrices qui lui ont fait confiance et permis d’être au second tour, M. Cissé a souligné que cela ne doit pas cacher l’impréparation, la mauvaise organisation et la fraude qui ont caractérisé le 1er tour de la présidentielle.

Partant, il a invité le gouvernement et les partenaires du Mali à prendre toutes les mesures vigoureuses permettant l’expression claire et nette de la volonté du peuple. Soumaïla Cissé a exigé le respect du droit de vote des Maliens vivant dans les camps de réfugiés.

Au sujet du vote dans les juridictions, M. Cissé s’oppose à la privation des Maliens de leur vote. « Je n’accepterai pas que des entraves soient délibérément multipliées pour empêcher le vote dans les ambassade et consulats. J’exige que le droit de vote des Maliens de l’extérieur soit respecté !», a-t-il indiqué.

En ce qui concerne les difficultés de retrouver les bureaux de vote et les noms des électeurs sur les listes, le candidat investi par l’URD demande que ces ratés, ces disfonctionnements et cette mauvaise organisation du scrutin soient corrigés par le gouvernement avant la tenue du second tour. « J’exige que les mesures concrètes soient prises pour juguler la fraude en mettant fin au système de bureaux de vote parallèles et officieux, en sécurisant le bulletin de vote et le processus de dépouillement. Notre victoire, la victoire du Mali est toute proche. Avec vous, peuple du Mali, nous restaurerons la paix au nord, nous rétablirons la sécurité et la stabilité dans notre pays », a déclaré Soumaïla Cissé.

Oumar KONATE

05 Août 2013