Partager

Suite à la méditation de l’imam Mahmoud Dicko, la CMA pose de nouvelles conditions pour le retour de l’administration et l’armée malienne à Kidal. Il s’agit entre autres :
– La nomination d’un gouverneur neutre;

– La mise en place du MOC (Mécanisme Opérationnel de la Coordination) avec 200 éléments FAMAS et 200 éléments CMA sans les éléments du GATIA ni pro GATIA;
– Prise en compte des accords d’Alger prévus par l’amendement de la constitution du Mali;
– Retour aux dispositions du cessez le feu prévues par l’accord d’Alger signé du 20 juin 2015.

Du 31 Juillet 2017