Partager


Le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) a remis mercredi plusieurs chèques d’un montant global de 13 744 000 F CFA à une douzaine d’organisations et associations œuvrant pour l’abandon de la pratique de l’excision. Cette subvention est destinée à les appuyer dans la réalisation de leurs activités.

Les chèques ont été remis aux différents bénéficiaires par le représentant du UNFPA, le secrétaire général du ministère de la Promotion de la femme, de l’Enfant et de la Famille et le représentant de la direction de la coopération internationale en présence du coordinateur du Projet d’appui à la santé de la femme (Pasaf).

Selon le représentant de UNFPA, Dr. Mamadou Diallo, l’Organisation des Nations unies continuera à appuyer les actions des ONG et associations en vue d’améliorer la santé de la femme au Mali. Dr. Diallo s’est réjoui des résultats obtenus sur le terrain en matière d’abandon de l’excision.

Tout en appelant les bénéficiaires à faire bon usage de la subvention ainsi reçue, le secrétaire général du département de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Youssouf Sangaré a mis l’accent sur l’excellente coopération entre le Mali et l’UNFPA qui, a-t-il souligné, participe au financement du Pasaf.

Quant aux bénéficiaires, par leur porte-parole, Mohamed Ben Chérif Diabaté du Réseau des communicateurs traditionnels, ils ont assuré leur partenaire onusien de l’utilisation judicieuse qui sera faite des fonds.

La sensibilisation, l’instauration d’un dialogue social sur l’excision, les méfaits de la pratique sur la santé de la femme sont, entre autres, les activités que mènent les différentes associations bénéficiaires de la subvention.

Denis Koné

16 août 2007.