Partager

Pose de la première pierre de l’école africaine des mines : pour la formation des ressources humaines nationale et africaine qualifiées.

Le premier ministre Dr Boubou Cissé a procédé le lundi 24 Juin 2019 en commune 6 dans la zone aéroportuaire à la pose de la première pierre de l’Ecole Africaine des Mines. Il avait à ses côtés le ministre des mines et du pétrole Mme Lelenta Awa Ba et du représentant des sociétés minières au Mali M. Mamadou Samaké.

L’Afrique manque d’école spécialisée des mines. C’est dans le but de de corriger les insuffisances majeures du développement du secteur minier au Mali et en Afrique que cette école ouvrira ses portes d’ici 4 ans.

Le ministre des mines et du pétrole Mme Lelenta Awa Ba a affirmé que cette école permettra de former des ressources humaines nationale et africaine qualifiées dans un cadre de formation conviviale répondant aux normes internationales. Selon les dires du ministre Ba, elle aura une capacité d’accueil de 300 étudiants du Mali et d’Afrique. Les étudiants seront formés sur des programmes d’ingénieur minier, de spécialiste en géologie minière et de techniciens supérieurs en technologie minérale, mais également des modules de formation liées aux aspects de santé et de sécurité, de l’environnement, de la fiscalité minière et de la réhabilitation des sites

Ce joyeux architecturale sera bâti sur un espace de 20h pour un coût total de 15,400 milliards Fcfa. Les travaux s’étaleront sur près de quatre ans. Ladite école ouvrira ses portes pour la rentrée scolaire 2022-2023.

Dans son intervention le premier ministre, Dr Boubou Cissé a évoqué l’importance des mines dans l’économie du Mali. Selon le premier ministre, le secteur des mines contribue à l’économie nationale du Mali à hauteur de 7à 8% du produit intérieur brut PIB et de 25% des recettes fiscales. Il constitue 60 à 70% aux recettes d’exportations.

Pour lui, la construction de cette école renforcera les compétences humaines. Elle sera « un facteur d’intégration Africaine car plusieurs nationalités africaines seront formées au Mali » a affirmé le premier ministre Dr Boubou Cissé.

Bissidi Simpara
Bamako, le 25 Juin 2019
©AFRIBONE