Partager

Police de proximité au Mali : Synthèse du processus d’élaboration d’une stratégie commune nationale inclusive

L’Hôtel de l’Amitié abrite, du 26 au 27 Août 2019, l’atelier de réflexion en vue de l’élaboration d’un concept et d’une stratégie nationale de Police de proximité au Mali. Organisé par le Commissariat à la Réforme du Secteur de la Sécurité, en coordination avec les différents ministères concernés et avec l’appui de l’Institut des Etats-Unis pour la Paix (USIP) et l’Association Malienne des Droits de l’Homme (AMDH), le présent atelier qui regroupe les forces de défense et de sécurité et les acteurs de la justice entend définir de manière inclusive, l’élaboration d’une stratégie nationale de police de proximité dans notre pays.

La cérémonie d’ouverture des travaux a enregistré la présence des secrétaires généraux des ministères de la Sécurité et de la Protection Civile, de la Cohésion Sociale, de la Paix et de la Réconciliation Nationale respectivement Azer Kamaté et Attaher Ag Iknane, du représentant l’Ambassade des Etats-Unis au Mali, Jean Marc Pellard. Cependant, il faut rappeler que ledit atelier de synthèse sur la stratégie nationale de police de proximité a vu la participation de l’ensemble des acteurs ayant pris part aux précédents ateliers. L’objectif principal de la rencontre est de réfléchir à l’élaboration d’une stratégie nationale sur la base de la vision malienne de la police de proximité, avec les principes indispensables à adopter pour améliorer les relations de la confiance et la collaboration entre les forces de défense et de sécurité et les communautés.

Avant cet atelier de réflexion, le Commissariat, le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile et les principales directions assistés de quelques experts, procéderont à une synthèse des différents ateliers préliminaires pour élaborer un document devant servir de base aux travaux. A A la fin de ces travaux, les participants auront les bases d’une stratégie nationale de police de proximité qui définit la vision, les principes, les axes stratégiques et la méthodologie à adopter pour permettre une collaboration Franche et efficace entre les forces de défense et de sécurité et les populations. Dans son discours, le secrétaire général du ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, Azer Kamaté, a relevé que la thématique de l’amélioration des relations de confiance et de collaboration entre les forces de sécurité et les populations est impératif majeur pour son département qui a déjà élaboré, à cet effet, un plan cadre pour la période 2018 – 2021. Pour lui, les recommandations et leçons issues de ces différents ateliers permettront d’élaborer une stratégie nationale de police de proximité avec une vision commune, des objectifs bien définis et des approches méthodologiques. Pour sa part, le secrétaire général du ministère de la Cohésion Sociale, de la Paix et de la Réconciliation Nationale, Attaher Ag Iknane, a indiqué que la sécurité est un enjeu majeur de la politique du gouvernement du Mali.

Pour lui, tout est mise en œuvre par les autorités pour assurer au maximum la sécurité des personnes et de leurs biens. Selon lui, la sécurité au plus près des populations ne va pas sans la bonne collaboration des populations elles-mêmes avec les forces de sécurité. Alors, dira Attaher Ag Iknane que ce concept de sécurité et de proximité va contribuer à améliorer davantage cette relation entre les services de police et les populations.

Moussa Dagnoko
Le Républicain du 27 Aout 2019